AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Heartless

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Heartless   Lun 31 Mai - 19:26

Heartless





Réalisateur : Philip Ridley
Avec : Jim Sturgess, Timothy Spall, Eddie Marsan, Clémence Poésy,...
Pays : Royaume Uni
Année : 2009

Synopsis :
Un jeune homme, dont le visage est défiguré depuis la naissance, signe un pacte avec le diable pour accéder à la beauté...

Mon avis :
Heartless figure dans le peloton de tête des films les plus intéressants vus cette année au BIFFF. Par ses thématiques, par l’approche de ces thèmes, par le jeu de ses acteurs, sans oublier l’épaisseur psychologique des personnages. Le film revisite le mythe de Faust, dans un contexte de violence urbaine. C’est très bien vu. On pense un peu à du Cliver Barker, avec un héros à la Donnie Darko. Mais j’arrête là les comparaisons, le film a sa propre personnalité.

Le personnage principal, Jamie, est un jeune homme qui aurait pu avoir du succès auprès de la gente féminine si le « destin » ne s’était pas chargé de lui compliquer l’existence en l’affublant d’énormes taches de naissance le rendant monstreux. Son père est mort voici des années et il garde de lui de très beaux souvenirs. C’était un père fin psychologue qui savait lui parler, lui dire ce qu’il fallait à propos de son physique particulier. Ces quelques souvenirs sont visualisés et donnent lieu à des scènes très émouvantes (sans tomber dans le gnan-gnan du tout !). Ses frères et sa mère font ce qu’ils peuvent pour se soutenir. Obsédé par les apparences, Jamie essaie de transformer le laid en beau par l’art photographique. Il trimballe toujours son appareil sur lui, traquant les plans intéressants dans la cité où il vit.

Pour lui, la violence urbaine n’est pas un abstrait sujet de débat pour plateaux télévisés. Il est encerclé par l’insécurité, le vandalisme, dans son quotidien. Des gangs de jeunes hyper violents sévissent dans son quartier. Un jour, cette violence urbaine va le toucher de plein fouet dans ce qu’il avait de plus cher. La peur et la haine vont pouvoir faire leur chemin…

Là où le fantastique commence à s’insinuer dans cette histoire, c’est quand le héros tombe sur eux : il se rend compte que ces jeunes délinquants ont des têtes de… démons. Pas de simple « sales têtes », non ! De véritables démons ! Peut-être que certains tiqueront en lisant ça : diabolisation de la « racaille » etc. Eh bien, non, Philip Ridley ne tombe pas dans ce piège-là !

Jamie rencontrera un homme prétendant être le diable, accompagné d’une fillette, qui, malgré son jeune âge apparent, n’a pas froid aux yeux. Il concluera un pacte. Dont le prix sera plus élevé que prévu (le diable aime bien rouler les gens). Cela lui permettra d’être enfin beau, débarrassé de ces horribles taches de naissance. Entretemps, il aura rencontré une jolie fille…

Une belle réussite signée par le réalisateur de Darkly Noon.

_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Heartless
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heartless
» Hey, me voici, me voila !! heartless
» HEARTLESS CITY / CRUEL CITY
» Commandes de basouilles M-Heartless
» Gail Carriger : Le Protectorat de l'Ombrelle et autres ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: Horror, SciFi & Fantasy :: Horreur & Fantastique-
Sauter vers: