AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Django Unchained

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Django Unchained   Mar 29 Jan - 23:03

Django Unchained



Réalisateur : Quentin Tarantino
Avec : Jamie Foxx, Christoph Waltz, Leonardo DiCaprio, Kerry Washington, Samuel L. Jackson, Walton Goggins,...
Pays : USA
Année : 2012

Synopsis :
Dans le sud des États-Unis, deux ans avant la guerre de Sécession, le Dr King Schultz, un chasseur de primes allemand, fait l’acquisition de Django, un esclave qui peut l’aider à traquer les frères Brittle, les meurtriers qu’il recherche. Schultz promet à Django de lui rendre sa liberté lorsqu’il aura capturé les Brittle – morts ou vifs.
Alors que les deux hommes pistent les dangereux criminels, Django n’oublie pas que son seul but est de retrouver Broomhilda, sa femme, dont il fut séparé à cause du commerce des esclaves…
Lorsque Django et Schultz arrivent dans l’immense plantation du puissant Calvin Candie, ils éveillent les soupçons de Stephen, un esclave qui sert Candie et a toute sa confiance. Le moindre de leurs mouvements est désormais épié par une dangereuse organisation de plus en plus proche… Si Django et Schultz veulent espérer s’enfuir avec Broomhilda, ils vont devoir choisir entre l’indépendance et la solidarité, entre le sacrifice et la survie…


Mon avis :
Bien aimé, du bon Tarantino. À travers cet hommage au western spaghetti (et à la Blaxploitation, en passant), Quentin nous parle des droits civiques pour les Blacks, de la monstruosité raciste qui régnait à cette époque-là (un peu avant la Guerre de Sécession). Il y a de bons morceaux de bravoure : la scène de repas avec Leonardo DiCaprio, avec son suspens rondement mené, la grosse fusillade généreusement gore,... On s'amuse de découvrir des seconds rôles et caméos, comme celui de Tom Savini, celui de Tarantino himself,... Bonne BO, avec notamment du Ennio Morricone (pas étonnant!), et s'il est vrai que le rap fait anachronique et peut faire tiquer le non-amateur (j'en fait partie), ce n'est pas non plus n'importe quel morceau du genre et on peut même y voir une certaine cohérence avec le sujet du film (le rap vu comme musique revendicative d'une certaine frange d'Afro-Américains, entre autres, à mettre en lien avec la revendication des Blacks à accéder à une égalité avec les Blancs). Question "petit bémol", j'évoquerai le manque de finesse avec laquelle Tarantino se fout de la gueule des racistes/négriers de l'époque; je pense surtout à la scène d'expédition punitive du KKK : bien sûr qu'il faut dénoncer ça, mais QT ridiculise ces membres du KKK de manière un peu lourde, ai-je trouvé. Mais globalement, j'ai passé un vrai bon moment de ciné, et le côté "fait à l'ancienne" (on sent bien que Tarantino évite au maximum le recours aux images de synthèse) n'y est pas pour rien.

















_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Django Unchained
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DJANGO de Tarantino
» Django defie Sartana - Django sfida Sartana - Pasquale Squitierri - 1969
» Avec Django la Mort est Là ! - Joko invoca dio....e muori - Antonio Margheriti - 1968
» Django arrive... Préparez vos cercueils - C'e' Sartana... vendi la pistola e comprati la bara - 1970 - Giuliano Carmineo
» Viva Django ( W Django ) –1971- Eduardo MULARGIA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: To day & Classic :: Action & Aventure-
Sauter vers: