AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 21 mars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gam
Admin


Nombre de messages : 981
Age : 47
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: 21 mars   Mer 22 Mar - 17:14

Onzième journée


Dark (The)
De : John Fawcett
Avec : Sean Bean, Maria Bello, Maurice Roeves, Sophie Stuckey, Richard Elfyn, Abigail Stone

Critique à chaud par Gam
Adèle ne comprend plus sa fille Sarah, qui rentre tout doucement dans la puberté. Afin de résoudre les conflits, et de se retrouvé avec elle, la mère décide de partir aux Pays de Galles ou vit James, le père de Sarah, dans une fermette proche d'une falaise.
Seulement au bout de quelques jours, Sarah disparaît dans l'océan. Persuadée que sa fille est toujours vivante quelque part, Adèle commence à découvrir le passé trouble du lieu, où un gourou et sa secte ne faisaient pas que prêcher dans le... vide.


Mal inspiré, voilà ce qui saute au yeux, surtout quand on voit que John Fawcett est l'auteur du très intéligent GingerSnaps.
La deuxième chose qui saute, c'est le côté convenu et mou du genou. Le film est classique et ultre prévisible.
Malgré une belle brochette d'acteurs, le film ne décolle jamais, tant tout semble "déjà vu".
On pense à un "sous" Dark Water non maitrisé et lourd.



Reeker
De : Dave Payne
Avec : Scott Whyte, Tina Illman, Michael Ironside, Eric Mabius, Devon Gummersall, Derek Richardson, Arielle Kebbel, Marcia Strassman

Critique à chaud par Gam
Perdu dans le dernier trou du cul du monde, une bande d'amis, se retrouve coincé sans essence dans un arrêt d'autoroute... vide, c'est le moins que l'on puisse dire... alors que peu de temps avant, il y avait plein de monde qui causait, mangeait, fumait... bref il ya avit de la vie.
Là c'est désespérement vide, enfin, pas tout à fait, quelque chose rôde et ne leur veut pas que du bien. On peut même dire qu'il veut qu'une seule chose, leur chair...


Pas mauvais, mais trop inspiré de certains bijoux cinématrographique. Que ceux qui on vu Dead End lève le doigt, ok, sortez. Identity, pareil.

Le début est fort prometteur et jouissive, mais il vire très vite au slasher teenage très classique et pas très prenant. Mais pourquoi nous sert-on des films qui commence bien et qui s'enlisse aussi vite dans les clichés ultra usés, comme une bande d'ados, branché, cons et immatures qui se drogues ? Comment voulez-vous qu'on y croit ,nous pauvres spectateurs avec un cerveau ?


Le film souffre aussi d'un manque cruel de... hum sang, oui c'est soft. On voit bien quel public il vise, encore domage.
L'humour est pas mal, avouons le, il est cynique et très con. Bien joué de ce côté là.
Heureusement que sous le slasher il se cache des petites trouvailles sympathique, comme le tueur en lui-même ou la fin très (trop explicative) inspiré des films plus haut.
Mais les points positifs s'arrêtent là.

_________________
See my FotoBook at


Dernière édition par le Jeu 30 Mar - 20:15, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinetotale.superforum.fr
Spy Low
Modérateur


Nombre de messages : 1141
Age : 31
Localisation : Tout près...
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: 21 mars   Mer 22 Mar - 17:35

Michael !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Crying or Very sad Crying or Very sad

_________________

"On the bed, on the floor. On a towel by the door. In the tub, in the car. Up against the mini-bar"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
21 mars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PC Medion chez Aldi le 31 mars (€599,00)
» Veronica Mars [Trina Echolls]
» Life on Mars / Ashes to Ashes
» Exposition Japon à la foire de Lyon du 19 au 29 mars 2010
» Dragon V4 (sortie mars 2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: Horror, SciFi & Fantasy :: BIFFF : les éditions précédentes :: BIFFF 2006-
Sauter vers: