AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Parfum : Histoire d'un meurtrier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Le Parfum : Histoire d'un meurtrier   Mar 7 Nov - 1:24

Le Parfum : Histoire d'un meurtrier



Réalisateur : Tom Tykwer
Avec : Ben Whishaw, Dustin Hoffman, Alan Rickman
Pays : Allemagne/France/Espagne

Synopsis :
Jean-Baptiste Grenouille naît en 1744. Enfant solitaire, malade, il devient un jeune homme à part grâce à un don unique : son odorat.
Grenouille n'a pas d'autre passion que celle des odeurs, et chaque seconde de sa vie est guidée par ce sens surdéveloppé. Survivant misérablement, il parvient à se faire embaucher comme apprenti chez les maîtres parfumeurs de la capitale. Il découvre alors les techniques
et les secrets de la fabrication des parfums. Son don lui permet de composer quelques chefs-d'oeuvre olfactifs, mais son but ultime devient rapidement la mise au point de la fragrance idéale, celle qui lui permettrait de séduire instantanément tous ceux qui croiseraient son sillage.
Dans sa recherche d'ingrédients, Grenouille est irrésistiblement attiré par le parfum naturel des jeunes filles. Il va aller jusqu'à en tuer beaucoup pour leur voler leur odeur...


Je l'ai enfin vu. Je donnerai mon avis dès que j'ai le temps.

Voilà, j'édite le message pour vous livrer ma p'tite critique (j'attends la vôtre, of course) ...

Critique :

J'avais lu le livre de Patrick Süskind, Le Parfum, quand j'étais au beau milieu de mes études secondaires, il y a un paquet d'années, quoi. Donc je ne me souviens plus en détails; mais d'après ce que j'ai retenu, le film m'a bien semblé reprendre tous les moments importants. En gros, ça m'a semblé fidèle au livre. Cependant, on ne se situe quand même pas au même niveau de qualité : l'oeuvre écrite est un chef-d'oeuvre, une expérience littéraire unique. Avec la transposition en images, il y a une perte, c'est sûr. On a moins de détails, et je trouve qu'on a un regard un peu plus extérieur sur Grenouille, donc l'ambiguïté empathie/répulsion certes fonctionne encore un peu, mais est moins forte qu'à l'écrit. L'image objective plus que les mots. Par contre, ce qui est très positif avec l'image, c'est la qualité de la photographie, je l'ai trouvée très belle, très soignée dans ce film. Globalement, le film est bon, il y a de très bons moments. En fait, c'est la dernière partie qui l'empêche d'être presque un chef-d'oeuvre, elle est un peu plus faible. La scène qui devait être l'exécution de Grenouille mais qui tourne à ... (non, je ne vais pas le dire, peut-être y a-t-il des gens qui ne savent pas, je ne voudrais pas spoiler), cette scène n'évite pas un côté grotesque, même si c'est certain qu'elle devait être présente, elle était inévitable, puisqu'il s'agit du climax. Il y a une dimension messianique que je n'aime pas trop. Il n'en reste pas moins que Le Parfum : Histoire d'un meurtrier est un film qui vaut la peine d'être découvert.




_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Parfum : Histoire d'un meurtrier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Patrick Süskind] Le parfum, histoire d'un meurtrier
» Le Parfum : Histoire d'un meurtrier (film)
» [Adam Roberts] Jack Glass, L'histoire d'un meurtrier
» Troy Davis exécuté !!!!
» L'Eruption la plus meurtrière de l'Histoire (1815)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: To day & Classic :: Polar & Thriller-
Sauter vers: