AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Quentin Tarantino

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gam
Admin


Nombre de messages : 981
Age : 47
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Lun 22 Jan - 1:31

C'est pas bien compliqué, je ne supporte pas la filmo complète de Tarentino. Sorry

_________________
See my FotoBook at
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinetotale.superforum.fr
Hannibal
Monteur


Nombre de messages : 297
Localisation : mes jolies petites fesses posées sur une chaise!!!
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Lun 22 Jan - 21:35

Gam a écrit:
C'est pas bien compliqué, je ne supporte pas la filmo complète de Tarentino. Sorry

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH!!! affraid affraid affraid
Bon...je me vois dans l'obligation de t'éxecuter!
Nan je déconne...je metterais ma menace a execution seulement si tu disais la même chose du Silence des agneaux! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Mer 24 Jan - 0:02

Tarantino fait preuve d'une maîtrise peu commune, c'est indéniable !

_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gam
Admin


Nombre de messages : 981
Age : 47
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Mer 24 Jan - 11:28

Sangore a écrit:
Tarantino fait preuve d'une maîtrise peu commune, c'est indéniable !
Je ne ferais pas de commentaires, je m'emporte vite sur le sujet Tarantino... hum

_________________
See my FotoBook at
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinetotale.superforum.fr
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Mer 24 Jan - 12:48

Certes, on peut aimer ou pas, mais y'a des faits, par exemple au niveau de la direction des acteurs, ya pas photo, il assure !

_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ironfist
Monteur


Nombre de messages : 247
Age : 46
Date d'inscription : 22/11/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Mer 24 Jan - 13:14

Moi,à part pulp fiction,j'aime tout ses films,surtout lorsqu'il tourne avec Rodriguez(ahh,une nuit en enfer....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gam
Admin


Nombre de messages : 981
Age : 47
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Jeu 25 Jan - 1:24

Sangore a écrit:
Certes, on peut aimer ou pas, mais y'a des faits, par exemple au niveau de la direction des acteurs, ya pas photo, il assure !
Pour ma part, ce n'est pas la direction artistique qui fait son succès. Mais bien un assemble très hype qui plait au plus grand nombre.

Je vais te donner mon avis sur l'ensemble du gars...
Je préviens, je suis pas tendre.

Premièrement le casting. Il se mouille pas, c'est de bonnes bouilles bien connues d'hier et d'aujourd'hui.
Par contre, la plupart du temps, il sous exploite les acteurs. Un exemple.
Gogo Yubari de Kill bill qui est l'excellente Chiaki Kuriyama, déjà vu dans Battle Royal, The Great Yokai War (Takashi Miike), MPD Psychico, Azumi 2, Ju-on (The Grudge original). Ici exploité pour son image perverse après le succès critique de Battel Royal en simple chair à paté pour The Bride. Affligeant.

Les dialogues très frimes et pseudo recherchés. Quand tu réflèchis, ça parle beaucoup pour enfin de compte ne rien dire.

Le côté vintage et kitch de ses films, c'est hype depuis un bon bout de temps.

Ensuite, il colle l'un après l'autre, des idées vues ailleurs qui on marché chez les plus grand. Western, série noire, horreur, Wu Xian Pan, mafia etc...
Sans compter des reprises directe de Sergione Leone, Romero ou pire Peckinpah, le seul, le vrai, le maître absolu du genre violent. Qui inaugura un genre de film, crus, ultra violent, humain et profond, mais avec un scénario et une intelligence que Tarentino n'a pas.

Mon indignation profonde quand j'ai vu la manière avec laquelle il balaye et ridiculise le cinéma d'action asiatique. Le pire, c'est que les jeunes ou les ignorants, l'assimile au cinéma asiatique (je parle de Kill Bill)

Je conçois que l'on puisse être séduit par tout ces ingrédients, mais il faut être lucide. Tarantino ne rend hommage à personne, il prend des concepts éculé ailleurs et les tourne de manière mercantile sous un air fausement indépendant.

Bref Tarentino n'est qu'une moulinette qui pour moi vire à l'indigestion totale quand on est cinéphage. Quand va t-il réellement se recycler ?
Rodriguez à lui au moins le mérite de tenter de se recycler avec Sin City.

J'avais dit que je serais pas tendre ?
Sans racune hein tongue

_________________
See my FotoBook at
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinetotale.superforum.fr
mefamo
Monteur


Nombre de messages : 229
Age : 39
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Jeu 25 Jan - 16:30

Y'a franchement matière à débattre, autant sur Tarantino que sur l'avis de Gam. Je ne dis pas qu'il a tort, mais y'a des choses intéressantes à dire en réponse.

Citation :
Pour ma part, ce n'est pas la direction artistique qui fait son succès. Mais bien un assemble très hype qui plait au plus grand nombre.

Je crois qu'il faut faire la part des choses entre la réception du réalisateur et son travail véritable. Je pense qu'il y a un public qui adule Tarantino parce que c'est hype, sans doute. Et c'est d'autant plus irritant que dès que le nom de Tarantino apparait, certains se sentent naître un intérêt pour des genres qu'ils conchient lorsque le nom du bonhomme n'y est pas lié (Hostel phénoménon, on va dire). Et ça fache particulièrement lorsque ce que le public préfère et attribue à Tarantino est une citation littérale d'un film plus obscur. Donc oui, y'a un phénomène de mode, agaçant par essence, mais au-delà de ça, il y a de véritables raisons, cinématographiques, scénaristiques, etc, d'aimer ce qu'il fait. Perso, la hype, je m'en tape. Le film référence de Tarantino aux yeux du grand monde, c'est Pulp Fiction, seul film du bonhomme que je n'ai jamais su regarder d'une traite. Mais si j'apprécie Jackie Brown sans effusion, j'adore Reservoir Dogs, et je dois en être à ma sixième vision des vol1 & 2 de Kill Bill. Pas parce ce sont des films de Tarantino, mais parce que je prends mon pied devant, avant tout.

Citation :
Premièrement le casting. Il se mouille pas, c'est de bonnes bouilles bien connues d'hier et d'aujourd'hui.

Mwouaich, là, pas trop d'accord. D'abord parce que je ne vois pas en quoi ce serait un soucis, en fait. Ensuite, je ne pense pas que Pam Grier et David Carradine, par exemple, aient eu justement les faveurs des studios avant que Tarantino ne viennent les replacer sur les devants de la scène, qui plus est avec des rôles en acier trempé. Et si l'on prend un Michael Madsen, par exemple, il n'y a qu'a l'entendre expliquer en quoi les rôles des films de Tarantino ont relancés sa carrière pour comprendre que l'acteur est loin d'être bankable. Bouilles bien connues des amateurs, peut-être, mais valeurs sûres, j'en doute fortement. Et en ce qui concerne la direction d'acteur (pas la direction artistique, c'est autre chose), je pense que Sangore a raison; même le meilleur acteur du monde a besoin d'être bien dirigé, et c'est également le travail du réal que de s'assurer la présence de personnes avec qui la collaboration sera fructueuse. Et une fois qu'on les a trouvé, on les lâche plus. Il emploie régulièrement les mêmes têtes, mais pas plus que Carpenter, Scorsese, et Burton.

Citation :
Par contre, la plupart du temps, il sous exploite les acteurs. Un exemple.
Gogo Yubari de Kill bill qui est l'excellente Chiaki Kuriyama, déjà vu dans Battle Royal, The Great Yokai War (Takashi Miike), MPD Psychico, Azumi 2, Ju-on (The Grudge original). Ici exploité pour son image perverse après le succès critique de Battel Royal en simple chair à paté pour The Bride. Affligeant.

Sous-exploité ? En moins de dix minutes à l'écran, Tarantino en a fait un personnage du tonnerre. Un perso secondaire, peut-être, mais iconique a mort et offrant un sacré obstacle à The Bride. Y'a plus affligeant, d'autant qu'il y a une démarche concrète à réaliser pour imposer des vrais acteurs asiatiques dans les prods américaines (et je ne parle pas de Sonny Chiba et Gordon Liu, qu'il aurait été plus simple de remplacer par un Jason Scott Lee ou un Mako). Et le choix de Chiaki Kuriyama doit certainement plus à une volonté personnelle et à l'intérêt que Tarantino voue à Battle Royale qu'au succès critique du film. (Aux yeux de qui, et dans quel intérêt, d'ailleurs ?) Je ne suis pas certains que le gros du public de Tarantino, du moins celui qui suit la hype, ait vu Battle Royale avant Kill Bill, et en ait eu quelque chose à carrer que Kuriyama ait été casté au lieu d'une autre asiatique.

Citation :
Les dialogues très frimes et pseudo recherchés. Quand tu réflèchis, ça parle beaucoup pour enfin de compte ne rien dire.

Assez d'accord. Déjà, les dialogues doivent être la dernière chose qui m'intéresse dans un film (il faut qu'ils soient d'autant mieux écrits pour me plaire, mais c'est personnel). Et mettre en avant Tarantino pour ses dialogues branchés et cultés, c'est justifié, mais ça limite justement très fort son travail. Je me rappelle avoir entendu un spectateur se dire amèrement déçu que Kill Bill 1 ait été orienté plus action que dialogue, avec un petit ton de mépris sur "Action" (Là où Tarantino déclare que les cinéastes d'action sont pour lui les plus doués). Sur le coup, j'étais énervé. Parce qu'il y avait justement le côté : "Un film où 100 personnes se mettent sur la gueule à coups de sabre, c'est quand même tout nul, mais si c'est Tarantino, ben ça va, on peut le voir, et wah, qu'il est génial quand il refait plein de trucs issus de films que je déteste". Ou quand il faut la sainte bénédiction culturelle pour qu'un film révèle son intérêt. Gasp, fait chier. Mais je m'emporte...

Citation :
Le côté vintage et kitch de ses films, c'est hype depuis un bon bout de temps.

C'est justement grâce à lui, non? En remettant au goût du jour des genres et des codes de films d'exploitations habituellement relayé aux rayons poussièreux des vidéo-club (avec un petit coup de main de Burton à grands coups de Mars Attacks et de clin d'oeils hammeresques et cormanien dans Sleepy Hollow) ? C'est bien une interrogation, pas une affirmation. D'ailleurs, maintenant que j'y pense, je crois que Tarantino est sans doute le fruit d'une culture populaire qui se consilidait dans les 80's à travers la vénération d'un certain cinéma d'exploitation, et a favorisé l'émergence d'un cinéaste de ce genre. En tout cas, qu'il soit à l'origine du mouvement ou en soit issu, rien de bien attaquable à mon sens. Qu'il continue dans la branche qui lui réussit, ça se comprend aussi.

Citation :
Ensuite, il colle l'un après l'autre, des idées vues ailleurs qui on marché chez les plus grand. Western, série noire, horreur, Wu Xian Pan, mafia etc...
Sans compter des reprises directe de Sergione Leone, Romero ou pire Peckinpah, le seul, le vrai, le maître absolu du genre violent. Qui inaugura un genre de film, crus, ultra violent, humain et profond, mais avec un scénario et une intelligence que Tarentino n'a pas.

Evidemment vrai, mais la fusion des styles est un exercice difficile dont Tarantino est justement maître, car il parvient à intégrer le tout dans un univers personnel où les sources les plus hétéroclites parviennent à s'équilibrer sans s'exclure et réellement soutenir le récit, qui conserve lui-même son unité et sa propre individualité. Et là, Tarantino est vraiment virtuose, car la somme de ses influences aboutit une à esthétique à part entière. C'est très très loin d'être stérile. Le cas Tarantino, à ce niveau, me rappelle le Brian De Palma des années septante/quatre-vingt. De Palma dont nombre de thriller décalquent Hitchcock au point qu'il ait été d'ailleurs plus d'une fois qualifié de plagieur (c'est hyper évident pour Pulsion et ses constants renvois à Psychose, et qui voit Body Double sans y reconnâître des louches entières de Fenêtre sur cours et Vertigo devra revoir Taxi 3 et lui trouver suffisament de qualités pour remplir une demi page - oui, c'est vache). Sans parler de la séquence des escaliers de la gare des Incorruptibles et le Cuirassé Potemkine. Mais De Palma double ses citations d'un regard les remettant en perspective, les intégrant dans une démarche créative faisant que le tout ets plus que la somme des parties.
D'un autre côté, dans le cas De Palma comme Tarantino, le débat ne cessera jamais entre ceux qui clâment au plagiat et ceux qui soutiennent leur cinéma.

Citation :
Mon indignation profonde quand j'ai vu la manière avec laquelle il balaye et ridiculise le cinéma d'action asiatique.

Ouhlà, là je ne vois carrément pas en quoi, puisque j'aurais justement affirmé tout le contraire. Maintenant, je suis moins fan de films asiatiques que toi, donc si tu pouvais développer... (si Kill Bill ridiculise le cinéma asiat, je préfère ne pas imaginer ce que tu penses de Jack Burton...).

Citation :
Il faut être lucide. Tarantino ne rend hommage à personne

Alors là, carrément pas d'accord. Tarantino ne rend pas hommage ? Revoir le passage sur les choix des acteurs asiatiques dans Kill Bill pour comprendre qu'à mon sens, la démarche n'a justement rien de mercantile mais part d'un véritable désir de cinéma. D'ailleurs, mercantile en quoi ? Parce qu'on met Chiaki Kuriyama, Gordon Liu et Sonny Chiba dans le film ? Le cinéma asiatique a très bonne réputation aux yeux de pas mal de cinéphiles, mais ce n'est pas un argument commercial absolu, loin s'en faut. Kill Bill est loin d'avoir été un triomphe public, et si le cinéma asiatique était si vendeur, on sortirait le Infernal Affairs original à grands renforts de promo, parce que commercialement, ce serait quand même moins cher que de le refaire avec Di Caprio, Damon et Nicholson. On éviterait des frais donc on gagnerait plus. Le nom de Tarantino a caution commerciale, comme celui de Stephen King le fut pour l'épouvante, mais surtout vis à vis de ceux qui ne peuvent justement pas reconnaître les influences qu'il cite, puisque Tarantino est le vecteur même de cette découverte (je ne citais pas King par hasard: suffit de voir le nombre de gens qui, sans avoir jamais lu un seul de ses romans, le prenaient pour un argument de valeur dans le choix des films d'horreur). Hype et commerce sont deux valeurs différentes. Par exemple, il est hype de démolir à tout va la nouvelle trilogie Star Wars, mais ça ne change rien au fait que commercialement, cette nouvelle trilogie ait cartonné (l'exemple peut valoir pour le Burton post-Planète des Singes). Tout ça pour dire que je ne crois pas que ces clins d'oeils soient commerciaux ou qu'ils favorisent une hype, mais qu'ils résultent d'un hommage sincère. Dans le cas de Kill Bill, c'est encore plus évident, je trouve. Que des plans de City on Fire aient été repris tels quels dans Reservoir Dogs, je comprends que ça passe pour du vol, mais dans Kill Bill, il y a presque un Cf "Tel Film" écrit en gros en-dessous de chaque emprunt tellement le contexte est référenciel. Citer ses sources, je pense que c'est aussi une occasion de leur déclarer sa flamme.

Citation :
il prend des concepts éculé ailleurs et les tourne de manière mercantile sous un air fausement indépendant

Pas faux, mais c'est pas le seul. C'est aussi la caréctéristique du cinéma de genre, qui s'articule énormément autour des mêmes codes. J'imagine que tu as du détester Scream, ou plus encore The Faculty, qui correspondent à la perfection à ton quote.

Citation :
Bref Tarentino n'est qu'une moulinette qui pour moi vire à l'indigestion totale quand on est cinéphage.

On aura compris que ce n'est pas mon avis.

Citation :
Rodriguez à lui au moins le mérite de tenter de se recycler avec Sin City.

Qué ?! En quoi il se recycle, là, le bonhomme ? Sin City, c'est le résultat logique du calcul Desperado + Spy Kids. Et quand à Tarantino, Reservoir Dogs et Kill Bill, c'est quand même pas franchement le même genre de truc. Je veux dire que si Rodriguez s'est recyclé, Tarantino l'a fait aussi.

Citation :
J'avais dit que je serais pas tendre ?

Une bonne opinion franche, ça peut pas faire de mal Very Happy ! Et moi j'espère que le ton de mon message n'est pas trop dur, parce que j'ai parfois l'impression que je débourre, et c'est loin de d'être le cas (avec le net, j'me méfie). C'est juste ma réaction 100% subjective et épidermique. Sinon, ça va chez toi ?


Dernière édition par le Mer 31 Jan - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mefamo.be
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Jeu 25 Jan - 20:39

ça c'est d'la réponse, Chris' !
Je propose de créer un topic consacré à Tarantino pour continuer le débat.

_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Dim 28 Jan - 0:15

Donc moi je me range du côté de Chris' concernant Tarantino. Sauf que ... Jusqu'à présent j'ai aimé tous ses films, mais Kill Bill est, pour moi, son moins bon. L'histoire est trop simple je trouve, par rapport à tout ce temps que dure le film (si on met les vol. 1 et 2 ensemble).

_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal
Monteur


Nombre de messages : 297
Localisation : mes jolies petites fesses posées sur une chaise!!!
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Mar 30 Jan - 22:13

Ben moi pour l'instant j'aime tout ses film!Je trouve justment que les cotés:
-
Citation :
Les dialogues très frimes et pseudo recherchés. Quand tu réflèchis, ça parle beaucoup pour enfin de compte ne rien dire.
-
Citation :
Le côté vintage et kitch de ses films
sont le meilleurs de ses films
En fait, tout ce que tu cite comme défaults chez lui sont pour moi des qualités!Qui a tort qui a raison j'en sait rien, mais il y a une phrase qui m'a choqué dans ton message c'est:
Citation :
Bref Tarentino n'est qu'une moulinette qui pour moi vire à l'indigestion totale quand on est cinéphage.
Est ce que cela signifie que lorsqu'on aime Tarantino, c'est que l'on est pas vraiment amateur de cinéma?Vu que j'ai peut être mal compris,je ne dit rien...j'attrend que tu m'explique mieux. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Jeu 22 Fév - 12:59

Gam, tu n'as plus rien à dire ?

_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spy Low
Modérateur


Nombre de messages : 1141
Age : 31
Localisation : Tout près...
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Mar 27 Fév - 1:08

Tarantino c'est toute la splendeur du B movies !!

Toute la culture des genre et sous genre, Tarantino c'estvraiment la grosse culture de video club ! et il ne s'en cache pas du tout, bien au contraire c'est ce qu'il revendique dans tout ses films !!
Il prend tout ce qu'il aime à droite à gauche pour en faire ce que sont ses films, moi j'adore, aprés on peux ne pas aimer c'est sur ! mais il faut reconnaitre un certain savoir faire dans les dialogue déjà, qui ne méne absolument à rien mais qui sont tellement assumé !!

De toute façon quand il fait des dialogues à n'en plus finir on les lui reproche et quand il fait un film d'action débridé comme Kill Bill on lui reproche le manque de dialogue de scénario etc...

Tarantino c'est comme Kevin Smith c'est le realisateur sur lequel c'est facile de taper, parce que finalement c'est des mecs qui sont arrivé là par hasard parce qu'ils aimaient le cinéma et qu'il ne voulais rien créer mais juste montrer ce qu'ils aimaient !!

c'est rien de novateur, c'est hyper referentiel et c'est absolument jouissif !!

_________________

"On the bed, on the floor. On a towel by the door. In the tub, in the car. Up against the mini-bar"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spy Low
Modérateur


Nombre de messages : 1141
Age : 31
Localisation : Tout près...
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Ven 15 Fév - 12:59

Remontage de topic !!

Pour dire que Tarantino s'est enfin planté!!
Death Proof est un ratage, c'est que du blabla chiant pendant 2h avec 20 minutes d'actions (réussis par contre) mais une mauvaise exploitation de Kurt Russel!!
Et faut qu'il arrête d'un la drogue et de deux de se regarder filmer ça devient chiant !
J'ouvrirai un petit topic Grindhouse quand j'aurais vu planète terreur !

_________________

"On the bed, on the floor. On a towel by the door. In the tub, in the car. Up against the mini-bar"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Ven 15 Fév - 15:41

Spy Low a écrit:
J'ouvrirai un petit topic Grindhouse quand j'aurais vu planète terreur !
Il y en a déjà ! Wink

Et je suis d'accord pour dire que Death Proof c'est trop de bla bla chiant !Ce n'est pas un ratage total, mais il faut bien avouer que c'est pénible à suivre pendant un bon moment !

_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spy Low
Modérateur


Nombre de messages : 1141
Age : 31
Localisation : Tout près...
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Ven 15 Fév - 15:55

Sangore a écrit:
Spy Low a écrit:
J'ouvrirai un petit topic Grindhouse quand j'aurais vu planète terreur !
Il y en a déjà ! Wink
Ha ben j'irais en parler quand j'aurai vu planète terreur alors Razz

_________________

"On the bed, on the floor. On a towel by the door. In the tub, in the car. Up against the mini-bar"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gam
Admin


Nombre de messages : 981
Age : 47
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Ven 15 Fév - 16:31

mefamo a écrit:

Citation :
Mon indignation profonde quand j'ai vu la manière avec laquelle il balaye et ridiculise le cinéma d'action asiatique.

Ouhlà, là je ne vois carrément pas en quoi, puisque j'aurais justement affirmé tout le contraire. Maintenant, je suis moins fan de films asiatiques que toi, donc si tu pouvais développer... (si Kill Bill ridiculise le cinéma asiat, je préfère ne pas imaginer ce que tu penses de Jack Burton...).

C'est vrai que je n'ai jamais développé.

Tarantino, mélange 2 styles différents de cinéma asiatique, il confond la Chine et le Japon.

Nous foutre du Wu Xian Pan (purement chinois) dans un contexte du Japon est vraiment faire preuve d'un manque de tacte envers ces 2 cultures cinématographique très différentes.

Sans compter qu'il a l'audace de faire écho à Bruce Lee (The Bride fringué comme lui face à une orde d'assaillant) avec un sabre. Mouais Rolling Eyes
Le cinéma asiatique a au moins le mérite de faire appel à des acteurs physiquement capable de faire ce qu'ils font à l'écran (Bruce Lee, Jet Li, Donnie Yen, Sammo Hung Kam-Bo, Tak Sakaguchi, Takeshi Kaneshiro, Nicholas Tse...) . Uma Thurman est zéro sur toute la ligne en crédibilité.

Enfin bref, pour moi c'est un cinéma boursouflé.

_________________
See my FotoBook at
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinetotale.superforum.fr
mefamo
Monteur


Nombre de messages : 229
Age : 39
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Ven 15 Fév - 19:05

Citation :
Tarantino, mélange 2 styles différents de cinéma asiatique, il confond la Chine et le Japon.

Nous
foutre du Wu Xian Pan (purement chinois) dans un contexte du Japon est
vraiment faire preuve d'un manque de tacte envers ces 2 cultures
cinématographique très différentes.

Sans compter qu'il a
l'audace de faire écho à Bruce Lee (The Bride fringué comme lui face à
une orde d'assaillant) avec un sabre. Mouais
Le
cinéma asiatique a au moins le mérite de faire appel à des acteurs
physiquement capable de faire ce qu'ils font à l'écran (Bruce Lee, Jet
Li, Donnie Yen, Sammo Hung Kam-Bo, Tak Sakaguchi, Takeshi Kaneshiro,
Nicholas Tse...) . Uma Thurman est zéro sur toute la ligne en
crédibilité.

Mwouaich, Tarantino mélange bien western spaghetti et western américain, ça ne veut pas dire qu'il qu'il manque de tact vis à vis des occidentaux Laughing Et sinon, tu reprocherais à Clint Eastwood d'être un mauvais tireur alors qu'il joue des pistolero ^^ Mais bon, je rigole, je vois où tu veux en venir.

EDIT: Tient, je ne suis plus sûr, mais le personnage de Lucy est sino-japonaise, non ? Il me semble que c'est dit dans le Flash-back la concernant...


Dernière édition par le Ven 15 Fév - 23:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mefamo.be
Spy Low
Modérateur


Nombre de messages : 1141
Age : 31
Localisation : Tout près...
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Ven 15 Fév - 19:08

En tout cas le mélange de culture Japonaise & Cinoise n'a pas l'air de déranger les asiatiques qui adorent ce film!
Et qui ont une édition de Kill Bill mieux que la nôtre Evil or Very Mad

_________________

"On the bed, on the floor. On a towel by the door. In the tub, in the car. Up against the mini-bar"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mefamo
Monteur


Nombre de messages : 229
Age : 39
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Ven 15 Fév - 19:39

Citation :
Et qui ont une édition de Kill Bill mieux que la nôtre

Mieux qu'une édition TF 1 vidéo avec un disque de bonus pour y mettre un documentaire pourri de 15 minutes ? Tu déconnes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mefamo.be
Spy Low
Modérateur


Nombre de messages : 1141
Age : 31
Localisation : Tout près...
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Ven 15 Fév - 19:41

[quote="mefamo"]
Citation :
Mieux qu'une édition TF 1 vidéo avec un disque de bonus pour y mettre un documentaire pourri de 15 minutes ? Tu déconnes ?
Nan nan il parait que c'est vrai... Mais après je suis pas sûr de mes sources Razz

Mais je voulais parler surtout de la version non censuré du film avec le combat final en couleur... je veux le voir en couleur !!

_________________

"On the bed, on the floor. On a towel by the door. In the tub, in the car. Up against the mini-bar"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Aujourd'hui à 3:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Quentin Tarantino
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [réalisateur] Quentin Tarantino
» Inglourious Basterds - Quentin Tarantino
» Reservoir Dogs (1991, Quentin Tarantino)
» Quentin Tarantino
» Quentin Tarantino

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: La totale :: La Vie du Forum-
Sauter vers: