AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Phantom of the Paradise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Phantom of the Paradise   Lun 19 Mar - 1:02

Phantom of the Paradise



Réalisateur : Brian De Palma
Avec : William Finley, Jessica Harper, George Memmoli, Paul Williams, Gerrit Graham
Pays : USA
Année : 1974

Synopsis :
Winslow Leach, jeune compositeur de talent, se fait voler sa cantate intitulée "Faust" par un certain Swan, star planétaire. Décidé à demander des comptes, Leach s'introduit dans la maison de production "Death Records". Poursuivi par les gardiens, il est jeté en prison. S'évadant, il se coince accidentellement la tête dans une presse à disques. Défiguré, celui-ci hante le nouveau temple du rock n'roll : le Paradise.

Critique :
Brian De Palma mélange film musical et fantastique, et donne naissance à une œuvre considérée comme super culte. Phantom of the Paradise, c’est une sorte de modernisation du Fantôme de l’opéra, auquel a été greffé le mythe de Faust, plus l’idée à la base du récit Le Portrait de Dorian Gray. L’histoire de Faust est doublement présente : le héros, Winslow Leach, compose une cantate intitulée Faust, élément clé du film, mais le mythe est aussi rejoué lorsque Winslow signe le contrat avec le mystérieux Swan. De Palma multiplie les références et clins d’œil de toute sorte (ainsi, dans la catégorie « clin d’œil à effet comique », Du côté de chez Swann est cité deux fois).

Personnellement, je trouve que la première partie est trop vite expédiée et sombre ainsi trop dans la caricature. Ce n’est qu’à partir du pacte que le film atteint véritablement toute son intensité.

L’histoire s’organise principalement autours de trois personnages : Winslow Leach, Swan et Phoenix. Le premier, c’est l’artiste romantique bafoué, trompé. Il manque d’assurance. Il est pur, mais à cause du système pourri de l’industrie de la musique, il va devenir monstrueux. Swan est un personnage entouré de mystère, adulé par les foules, c’est une légende vivante. Il incarne le Pouvoir. C’est Méphisto. C’est aussi le maudit qui va entraîner tout le monde dans sa malédiction. Physiquement, il est ridicule. Phoenix est pure, intègre. Aux yeux de Winslow, elle est l’Élue ; elle a un don : le chant. Ce don, mis entre les mains du Malin - Swan, qui se met entre Leach et elle -, va l’amener à goûter à l’ivresse de la gloire fulgurante … Adieu, innocence !

De Palma mêle le grotesque, le kitsch, de grands thèmes fantastiques éternels, le romantisme (l’amour impossible) pour un résultat hors normes. En modernisant de vieux mythes, il leur donne un tour inattendu, et c’est là la grande force de Phantom of the Paradise. Son autre force réside dans sa charge pamphlétaire contre l’industrie du disque ; critique qui traverse tout le film.

Pour ma part, je n’en ferai pas un de mes films cultes, mais il s’agit assurément d’une grande œuvre baroque.





_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"


Dernière édition par le Lun 26 Mar - 23:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CAMIF
Monteur


Nombre de messages : 319
Age : 45
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Phantom of the Paradise   Lun 19 Mar - 13:28

Sublime et culte tout simplement.
J'ai une grande admiration pour ce petit bijou, à voir et à revoir.

10/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ste²ve
Spectateur


Nombre de messages : 29
Age : 32
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Phantom of the Paradise   Mar 20 Mar - 17:29

Difficile de parler de ce film sans utiliser de superlatifs! Un chef d'oeuvre tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Phantom of the Paradise   Lun 26 Mar - 23:47

J'ai ajouté ma critique (voir premier post).

_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mefamo
Monteur


Nombre de messages : 229
Age : 39
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Phantom of the Paradise   Jeu 29 Mar - 14:16

Phantom of the Paradise est un film unique, impossible à cerner en quelques lignes. Une pièce maitresse de De Palma et du fantastique. Genou à terre, tête basse, on remercie Dieu et Swann pour ce chef d'oeuvre, avant de tristement regarder la télé et son voyeursime pour comprendre à quel point Phantom of the Paradise annonçait la saloperie de starification cathodique et le "toujours plus loin dans l'image" qui nous innonde aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mefamo.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Phantom of the Paradise   Aujourd'hui à 12:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Phantom of the Paradise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Phantom of the paradise
» [Blu-ray] Phantom Of The Paradise
» Phantom of the Paradise - 1974 - Brian De Palma
» Phantom of the Paradise (1974, Brian De Palma)
» The Paradise, "Au bonheur des dames" adapté par la BBC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: To day & Classic :: Culte, inclassable & indépendant-
Sauter vers: