AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 300

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: 300   Jeu 5 Avr - 1:07

300



Réalisateur : Zack Snyder
Avec : Gerard Butler, Lena Headey, Rodrigo Santoro, David Wenham, Dominic West, Vincent Regan, Michael Fassbender, Tom Wisdom, Eli Snyder, ...
Pays : USA

Synopsis :
Adapté du roman graphique de Frank Miller, 300 est un récit épique de la Bataille des Thermopyles, qui opposa en l'an - 480 le roi Léonidas et 300 soldats spartiates à Xerxès et l'immense armée perse. Face à un invincible ennemi, les 300 déployèrent jusqu'à leur dernier souffle un courage surhumain ; leur vaillance et leur héroïque sacrifice inspirèrent toute la Grèce à se dresser contre la Perse, posant ainsi les premières pierres de la démocratie.

Critique :
Léonidas nous est d’abord présenté enfant, pour nous montrer comment se déroule l’éducation d’un spartiate de sexe masculin. On sculpte le corps et l’esprit des habitants de Sparte dès leur plus jeune âge pour en faire de parfaits guerriers. Tout d’abord, le bébé est examiné, et s’il est chétif ou difforme, il est jeté du haut d’une falaise (heureusement, Léonidas est un bébé costaud, sinon il n’y aurait pas eu d’histoire !). Ensuite, on apprend à l’enfant à savoir se battre correctement ; à 7 ans, il est séparé de sa mère. Adolescent, Léonidas doit survivre par lui-même dans la nature hostile. Pour illustrer cette étape de sa vie, on nous le montre alors qu’il affronte un loup. Ce n’est pas un simple loup, l’aspect donné à l’animal est celui du loup des contes horrifiques ; ce n’est pas un canis lupus, c’est « le grand méchant loup ». Cela annonce ce qui suivra : le traitement apporté au sujet montre clairement que nous sommes dans la légende et non dans l’Histoire.

Suivra le retour du roi dans sa Cité. Tous ces préliminaires ne prennent pas beaucoup de temps, on va rapidement à l’essentiel. Et l’essentiel, c’est la bataille. Léonidas tue les émissaires perses qui lui demandent de se soumettre au roi (qui se dit divin) Xerxès, déclenchant ainsi ouvertement les hostilités. Les politiciens ne veulent pas envoyer leur armée car les augures n’ont pas été favorables (ou plus exactement, ils sont corrompus), mais le roi, n’écoutant que sa bravoure, s’en va-t-en guerre avec 300 de ses meilleurs hommes. Un nombre ridicule par rapport à l’immense armée perse, mais les Spartiates vont mener une résistance acharnée pour défendre leur liberté.

300 est une ode guerrière à la liberté et à la virilité (il faut être un homme, un vrai, un dur ; une comparaison entre Léonidas et Xerxès est éloquente : le premier, le bon, a tous les atouts traditionnels de la virilité : barbe, voix grave puissante, muscles saillants, force, courage, etc., alors que le second, le méchant, a le physique d’une « tarlouze », il corrompt, ruse, est entouré de dégénérés -plein de créatures vaguement humaines monstrueuses-, …).

Graphiquement, 300 est superbe. Décors, luminosité, créatures, mouvements, on en prend plein les yeux ; chaque seconde nous apporte un sujet d’émerveillement. Dans les combats, tous les mouvements sont magnifiés par la manière de filmer. Il y a beaucoup d’effets ralentis-accélérés « matrixiens ». Il y a aussi des effets d’agrandissements (par exemple, le premier plan où l’on voit les chevaux des émissaires perses) qui concourent à donner à l’œuvre sa force épique.

On voit beaucoup de membres coupés ; de belles décapitations viennent titiller l’amateur de gore ; le sang gicle avec une force surprenante. Petit défaut à signaler : le sang (fait à l’ordi) jaillit des corps, mais on dirait qu’il a la propriété magique de s’évaporer dans l’air, car là où il sensé retomber sur le sol, pas la moindre petite marre rouge, c’est flagrant dans quelques plans. Mais l’amateur de cicatrices, de blessures et de monstruosités en tout genre se régalera.

300 est une œuvre épique titanesque, énorme ; Zack Snyder parvient à transmettre au spectateur la sensation de force, de puissance qui traverse tout le film. Donc pour le côté épique et pour l’aspect visuel, ce film est clairement une belle réussite, est une référence en la matière. On pourra toujours dire que ça manque de subtilité, mais au moins les intentions sont claires : c’est du bourrin, mais du bourrin de très grande qualité.

Il n’y a qu’une erreur : le choix de la deuxième chanson du générique de fin. C’est … du rap ! ça casse un peu l’ambiance (pour le reste, on était musicalement dans du métal, ce qui allait bien avec le côté guerrier) ! Ce qui m’a fort étonné c’est que ce morceau de rap est en français … j’imagine que ça a été « concocté » spécialement pour la version française (oui, je l’ai regardé en VF), enfin j’en sais rien, mais ça m’a laissé perplexe !

Je n’ai plus qu’une chose à vous dire : il FAUT voir 300 au cinéma, il ne faut pas attendre qu’il passe à la télé, car c’est vraiment le genre de film qui fait tout son effet sur un écran géant, c’est vraiment une expérience à vivre en grand !













_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: 300   Ven 6 Avr - 0:46

Critique rajoutée. Wink

_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mefamo
Monteur


Nombre de messages : 229
Age : 39
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: 300   Ven 6 Avr - 11:38

Yo. Pas encore vu 300 (pas sûr de vouloir, les images ne m'inspirent pas), mais effectivement, la chanson rap finale qui flatte le bon goût du mélomane est exclusive à la version française. Film de jeune, tu vois, donc Hip Hop à donf'. Y'a qué'que chose de pourri dans la tête de certains distributeurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mefamo.be
ste²ve
Spectateur


Nombre de messages : 29
Age : 32
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: 300   Ven 13 Avr - 21:52

Je suis allé le voir malgrè mon septicisme...Et ça a été une assez bonne surprise. En effet, ce que je redoutais le plus était les effets de styles trop présents, mais en fait, ils ne sont pas omniprésents, et certains ne genent pas trop. Par contre pour certains autres...

Les qualités tout d'abord: une scene d'intro sublime, un rendu de la vie spartiate et de sa dureté. Une psychologie "collective" bien traitée, notamment lors des pauses entre les combats.
Les personnages sont énormes de charisme et tres bien stylisés. Mention spéciale à Xerxès, vraiment magnifique. Par contre, petite déception au niveau des Immortels, qui n'ont vraiment aucun charisme...La force de ces personnages est renforcée par la bonne prestation d'ensemble des acteurs, notamment dans la gestuelle (oui, pour le visage, on a 295 spartiates avec une seule expression au total).
Certaines scenes sont a couper le souffle (l'arrivée de l'armée perse,les fleches, la vengeance...), et les combats sont pour la plupart excellents, surtout les 1ers montrant l'organisation spartiate.


Les défauts maintenant: si les combats sont magnifiques, on n'est malheureusement jamais loin de la démesure grotesque. Un exemple tout simple, la fameuse charge de Léonidas...Alors oui, c'est une prouesse technique, oui c'est spectaculaire...Mais qu'est ce que c'est con! Heureusement Snyder s'en est rendu compte pour la charge des éléphants et a préféré éviter le ridicule total, mais quand meme...

Ensuite, bien évidemment, les effets de style. Moins présents que redoutés, je le repete, ils n'en sont pas moins là, et donne à certaines images un rendu particulierement artificiels...Les plans lumineux par exemple, sonnent définitivement faux, et certains plans tombent dans le ridicule ouvert par Matrix 3 (aaaah les fameux coups de poings au ralenti... ). Il m'a quand meme bien souvent été impossible d'accrocher au film à cause de ces scenes fabriquées et pas spécialement agréables à regarder (et le sang numérique! et les épées qui traversent les corps mais qu'on devine créées...).
Enfin, quelques éléments qui m'ont semblé un peu anachronique, notamment au niveau de certaines expressions, et au niveau de la musique métal (je préfére largement l'ambiant dans ce genre de film)...

Je ne m'attarderai pas sur les nombreuses ressemblances avec Gladiator au niveau de certains passages musicaux et de certains plans...

Au final un film sympathique, loin d'etre le chef d'oeuvre ou la claque annoncée, et qui vieillira sans doute assez mal, la faute à des effets spéciaux et de style trop présents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mefamo
Monteur


Nombre de messages : 229
Age : 39
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: 300   Mer 25 Avr - 1:50

Ayé, vu. Et j'ai plus apprécié que je ne m'y attendais, sans doute justement parce que j'étais prêt à m'emmerder et que non, j'âi même plutôt passé un bon moment. Snyder assume le parti pris du grotesque et d'un certain simplisme, et l'esbrouffe visuelle permanente passe finallement assez bien. Evidemment, c'est pas bien finaud et on peut trouvé ça vite limité voire ridicule, passé ça et là quelques moments qui font regretter que le sujet ait été juste traité comme un gros actionner - mine de rien, y'a de quoi cogiter sur les spartes et leur mode de vie, réduits ici à une bande de surhommes hyper-héroïques qui grimacent lorsqu'ils sont en colère. Dommage, également, que le rythme et l'unité de lieu soient plombés par les scènes de la femme de Léonidas tentant de parler au conseil (scènes qui d'ailleurs n'apportent queud). J'ai regardé 300 comme je me regarde un petit commando des familles, et il n'est pas impossible que je remette le couvert un samedi soir histoire de passer le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mefamo.be
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: 300   Ven 27 Avr - 0:04

Impossible de s'embêter devant !

_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gmangin
Spectateur


Nombre de messages : 26
Age : 36
Localisation : Manille - Philippines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: 300   Jeu 12 Juil - 7:55

Sangore a écrit:
Impossible de s'embêter devant !
uhm ... pour ma part j'ai était un peu déçu, je veux par là que l'américanisation de l'histoire m'a gaché un peu le film.
SInon coté effets spéciaux, rien à dire, vraiment terrible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bakatribe.5gbfree.com
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: 300   Ven 10 Aoû - 16:47

Tiens au fait, quelqu'un sait quelles sont les différences notables entre l'histoire grecque et cette adaptation américaine ?

_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles VI
Scénariste


Nombre de messages : 519
Age : 39
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: 300   Sam 11 Aoû - 16:18

J'ai été voir l'histoire sur wikipédia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/charles_six/
Gam
Admin


Nombre de messages : 981
Age : 47
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: 300   Mer 3 Oct - 15:10

Arf, j'ai détesté

Ce film ressemble plus à une longue intro de jeux video qu'à un vrai film. Le scénario tient sur un ticket de métro.

L'esthétique est boursouflé par la surenchère numérique à toutes les sauces. Comme je le dit parfois, ça pue le fond vert avec 50 couches de calque en numérique.

Ralenti... encore un ralenti... toujours un ralenti. On ne voit que ça et ça devient indigeste tant le réalisateur n'est pas foutu de donner un vrai climat destructeur. On ne ressent pas les coup d'épée, on ne ressent pas la violence des combats. Toute intensité est complètement anéantie par le recours inutile, gratuit, gadget et répétitif des ralentis.

Ensuite ce coté beat them all. On avance, on frappe, on tue, on gagne un niveau, on atteint le suivant et ainsi de suite jusqu'au boss final.

En conclusion, Gerard Butler a force de montrer constament un rictus hargeux, nous prouve qu'il a des belles dents quand il est en colère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinetotale.superforum.fr
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: 300   Mer 3 Oct - 23:06

Comme tu es sévère !

_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gam
Admin


Nombre de messages : 981
Age : 47
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: 300   Mer 3 Oct - 23:26

Non t'aurais dû dire
Mais pourquoil est aussi méchant ????

Je crois que tu connais la réponse Rolling Eyes Cool Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinetotale.superforum.fr
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: 300   Mer 3 Oct - 23:39

PARCE QUEEEEEEEEEEEE !!!
Very Happy

_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 300   Aujourd'hui à 12:48

Revenir en haut Aller en bas
 
300
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: To day & Classic :: Action & Aventure-
Sauter vers: