AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ginger Snaps 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Ginger Snaps 2   Sam 28 Avr - 21:10

Ginger Snaps 2



Réalisateur : Brett Sullivan
Avec : Emily Perkins, Tatiana Maslany, Eric Johnson, Janet Kidder, Katharine Isabelle
Pays : Canada
Année : 2004

Évitez de lire quoique ce soit sur Ginger Snaps 2 si vous n'avez pas encore vu le 1.

Synopsis :
Brigitte (Emily Perkins) a tué le monstre que Ginger (Katharine Isabelle), sa soeur bien-aimée, était devenue et est maintenant infectée par le même virus que Ginger. Elle a quitté la maison et mène une vie de junkie dans un motel sordide, dépendante des injections d'aconit, une drogue qui retarde les effets de mutation du virus, mais qui ne le guérit pas. Brigitte découvre qu'un nouveau loup-garou la traque. Récupérant d'une overdose d'aconit, elle fuit le monstre et s'évanouit dans un banc de neige. À son réveil, Brigitte se retrouve enfermée dans une clinique de désintoxication où ses précieuses doses d'aconit lui sont refusées. Lorsque la mort se met à frapper la clinique, elle sait que la créature l'a encore retrouvée. (Source :http://www.cinemotions.com/modules/Films/fiche/25701/Ginger-Snaps-2.html)

Mon avis :
Ginger Snaps premier du nom était un excellent film, l’un des meilleurs films de loup-garou. Ce second volet n’atteint pas le niveau du 1, mais n’en demeure pas moins un bon film d’horreur.

Emily Perkins est très convaincante, elle joue bien la dépendance et la lutte pour ne pas connaître le même destin que sa sœur. La maison de désintoxication s’impose comme la suite logique aux événements de l’opus précédant, car elle permet d’explorer de manière plus approfondie la thématique de la dépendance.

Une des grandes forces de Ginger Snaps réside dans le lien entre les deux sœurs ; or, fatale faiblesse de cette suite, elle ne peut plus miser sur cette relation extraordinaire – Ginger étant morte à la fin du 1. On sent trop le vide laissé par sa mort. Certes, Ginger apparaît encore à l’écran comme la matérialisation de la conscience de Brigitte, mais elle fait plus de la figuration qu’autre chose. Il y a donc un vide, et c’est une fillette blonde qui va tenter de prendre cette place vacante. Étrange fille, cette Ghost, qui va amener le film là où on ne l’attendait pas. Pas une mauvaise chose, mais moi je n’ai pu m’empêcher de regretter la quasi absence de Ginger.








_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ste²ve
Spectateur


Nombre de messages : 29
Age : 32
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Ginger Snaps 2   Lun 30 Avr - 16:45

Un tres bon film, que j'aurai beaucoup de mal à départager d'avec le 1er tant je les trouve d'un niveau similaire. L'absence de la magnifique Katharine Isabelle pese effectivement par moment, mais Emily Perkins est exceptionnelle de crédibilité. Son personnage apporte une noirceur constante au film, car là ou Ginger trouvait des motifs de satisfaction de son état, Brigitte se dégoute d'elle meme.
Un film plus sombre donc, que je place à peu pres au meme niveau que le 1 (ou alors juste en dessous), les deux étant finalement assez différents dans leur approche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicore
Spectateur


Nombre de messages : 10
Age : 43
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Ginger Snaps 2   Mer 2 Mai - 11:47

Je viens de le voir, ce "Ginger Snaps : resurrection", voilà mes impressions :

Cette première suite du sympathique "Ginger snaps", qui offrait une alternative réjouissante au mythe du loup-garou, en prolonge directement l'intrigue pour un résultat plus qu'intéressant, malgré ses petits défauts. En effet, le script replace l'héroïne survivante du premier épisode qui, contaminée à son tour ( lors du dernier acte du film précédent, pour essayer de sauver sa soeur devenue une lycanthrope ) s'inocule également de l'aconite pour essayer de retarder ses transformations en loup-garou. Mais, internée et prise pour une simple droguée, elle va devoir lutter contre sa nouvelle condition et contre un autre loup-garou lancé à ses trousses pour d'obscures raisons.
Dès son générique accrocheur mettant tout de suite dans l'ambiance, puis dans sa séquence d'introduction assez classique mais très graphique pour une attaque bien brutale d'un lycanthrope à peine aperçu, le métrage annonce bien la teneur de son propos qui sera par la suite développé, se focalisant essentiellement sur le personnage de Brigitte et de sa douloureuse condition que le réalisateur prendra le temps de nous exposer clairement, amenant ainsi un sentiment de pitié bien naturel pour cette frêle jeune femme complètement incomprise par son entourage ( mais quoi de plus normal ! ) dans ce centre pour toxicomanes.
Car il faut la voir, cette demoiselle chétive s'automutilant dans le seul but de vérifier son temps de cicatrisation, seul repère en mesure de lui indiquer le temps restant avant la prochaine transformation, mais aussi pour cacher un début de mutation, lors de scènes poignantes mettant bien en avant le côté obsessionnel du processus, mais aussi refusant les avances d'un gardien des plus pervers avant de finalement renoncer face à l'urgence de la situation, plongeant ainsi un peu plus dans une folie sous-jacente.
Et en centrant de la sorte son intrigue, le métrage évite ainsi de nombreux poncifs innérant au genre, tout en ne cédant jamais au moindre humour potache, qui aurait été malvenu dans une telle situation.
Mais hélas, si les deux premier tiers du métrage s'avèrent donc être plus que captivant, impliquant complètement le spectateur dans le douloureux chemin de croix de l'héroïne, la dernière partie sera plus conventionnelle, même si elle amène enfin la transformation tant attendue.
En effet, dès l'inévitable fuite du centre de cure, le film ne proposera que des rebondissements presque superficiels, certes parfois porteurs d'un suspense probant ( l'échappée dans les méandres du bâtiment désaffecté ) et d'une violence régulièrement graphique, mais laissant une impression mitigée, à cause des révélations peu passionnantes ( sur "Ghost" notamment ) tout en laissant des zones d'ombre préjudiciables et il ne faudra pas compter sur le final pour inverser cette regrettable tendance.
Enfin, les attaques du loup-garou vindicatif resteront sans impact, tant elles semblent avoir été bâclées.
L'interprétation est convaincante, largement dominée par Emily Perkins impériale dans le rôle principal et la mise en scène du réalisateur est fluide, sachant dynamiser l'action lorsque c'est nécessaire.
Les effets spéciaux sont globalement réussis, même si les lycanthropes ne bénéficient que d'un temps de présence à l'écran réduit et les effets sanglants dont probants.
Donc, malgré une issue peu glorieuse, ce "Ginger snaps résurrection" aura le mérite de nous faire partager de façon implacable le calvaire de son héroïne, tout en sachant remarquablement impliquer son spectateur !

Mais pour ma part, je redoutais aussi quelque peu l'absence de Katharine Isabelle, mais finalement, à la vue de la prestation formidable d'Emily Perkins, qui porte littéralement le film sur ses épaules, on s'en passe largement ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dvdpascher.net/antenne/madvdtheque.php?utilisateur=Ni
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Ginger Snaps 2   Mer 2 Mai - 11:50

Bienvenu sur Cinetotale, Nicore ! Merci pour ton avis Wink !

_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CAMIF
Monteur


Nombre de messages : 319
Age : 45
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Ginger Snaps 2   Mer 2 Mai - 12:33

J'adore cette trilogie, surtout les deux premiers d'ailleurs.
Revisiter le mythe du loup-garou était un pari audacieux largement gagné.
Pas grand chose à rajouter avec ce qui est dit plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ginger Snaps 2   Aujourd'hui à 12:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Ginger Snaps 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ginger Snaps : Aux origines du mal
» Ginger Snaps
» Ginger Snaps la trilogie
» Ginger Snaps (2000, John Fawcett)
» Ginger Snaps Back: The Beginning (2004, Grant Harvey)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: Horror, SciFi & Fantasy :: Horreur & Fantastique-
Sauter vers: