AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Wolf Creek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Wolf Creek   Lun 20 Aoû - 18:15

Wolf Creek



Réalisateur : Greg McLean
Avec : John Jarratt, Nathan Phillips, Cassandra Magrath
Pays : Autralie

Synopsis :
Trois jeunes randonneurs partent pour trois semaines de trekking dans le désert australien. Ils en profitent pour aller admirer Wolf Creek, un cratère causé par un météorite vieux de plusieurs milliers d'années. Cette nuit-là, ils retrouvent leur voiture en panne. Lorsque un autochtone leur propose de l'aide, ils se croient sauvés. Pourtant, le vrai cauchemar commence...

Mon avis :
Les premières minutes laissent une impression désagréable : on a l'impression d'être tombé sur un film de jeunes insipide et superficiel, filmé de manière énervante (ça tremblotte beaucoup trop). Et quand on voit que de longues minutes s'écoulent et qu'il ne se passe rien, on commence sérieusement à faire la grimace. Heureusement, la bande de jeunes arrive à une station-service et sont confrontés à des autochtones louches. Ce n'est pas encore là qu'éclate l'horreur, mais une tension se crée, augurant le meilleur pour la suite. C'est à ce moment précis que je me suis dit "ouf! ça pourra quand même être le bon film annoncé", et même : "ça risque d'être sacrément méchant par la suite!". La manière de filmer s'améliore très nettement; ça devient vraiment top. C'est plus posé ; on a droit à de magnifiques images du désert austalien. Il y aura des plans excellents. Avec une superbe photo.

L'histoire est excessivement simple : les trois jeunes gens tombent sur un psychopathe de première et vont essayer de lui échapper. Rien de plus. Un pur survival, sans fioritures. Diablement efficace. Dans l'immensité du désert, Greg McLean parvient merveilleusement à faire ressentir au spectateur toute la détresse et la solitude des personnages face au tueur implacable. Surtout qu'il a la grande intelligence d'épouser le point de vue d'un premier personnage, faisant croire ainsi que c'est lui le véritable héros du film, puis de passer au deuxième personnage ... Pendant toute la deuxième partie, la tension est constamment présente. Bande-son, musique (discrète) participent avec bonheur à créer ce climat oppressant.

Les Australiens peuvent désormais se targuer d'avoir leur propre Massacre à la tronçonneuse !










_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CAMIF
Monteur


Nombre de messages : 319
Age : 45
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Wolf Creek   Mar 21 Aoû - 21:05

Prenez " Haute tension " multipliez le par " The Descent " portez le à la puissance 3.14116... et vous obtiendrez" Wolf Creek ".

LE REVIVAL SURVIVAL dans toute sa splendeur.

Un vrai retour aux sources car étonnamment proche dans sa conception des grands films du genre et en la matière de « Massacre à la Tronçonneuse « , le retour à un certain cinéma estampillé 70’S.

Alors du neuf avec du vieux ? ? Oui et non

Wolf Creek reprend tout les canons du genre :
- Unité de Lieu, la fin fond de l’Australie profonde, belle à pleurer mais aussi dur et aride comme ses habitants.
- Unité de Temps, trois jours entre le début et la fin du film.
- Unité d’action en 3 temps :
- 1 / Mise en place de l’intrigue avec de « vrais personnages « ( les trois « héros « qui sont des gens banals et non pas des bimbos avec gros seins et machos tout en biceps ), auquel on peut s’identifier aisément, le réalisateur prenant le temps qu’il faut pour leur donner corps, leur donner une vie, des sentiments, des projets, créant ainsi une réelle empathie avec le spectateur dans le but de renforcer le malaise et l’horreur qui s’abattront sur eux quand viendra l’indicible et l’impensable.
2 / Arriver du psychopathe dont on ne sait et dont on ne saura pas grands choses sauf qu’il a été chasseur, et dont le doute sur ses intentions réelles s’insinue peu à peu jusqu’à notre conscience.
3 / Et tout d’un coup ( d’un plan sur l’autre en fait ), le survival en lui-même, brut, efficace, terrifiant, abject, extrême et qui nous paraît tellement probable et authentique.

Mais là où ce film fait vraiment fort selon moi, c’est dans la gestion de ce qui arrivent aux trois victimes, ou plutôt dans l’approche qu’en fait le réalisateur ( ça ne paraît pas très clair mais je ne peux en dire plus sans dévoiler une partie du film donc à suivre..)

Un petit bémol peut-être en ce qui concerne la fin qui à mon avis s’éloigne un peu des canons du genre, mais basta ! C’est vraiment histoire de chipoter.

Un joyau brut, une métaphore de la vie où le bonheur et si proche du malheur, où l’on peut passer du Paradis à l’Enfer en un clin d’Oeil



En tout cas c'est pas demain la veille que j'irai en vacances en Australie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal
Monteur


Nombre de messages : 297
Localisation : mes jolies petites fesses posées sur une chaise!!!
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Wolf Creek   Mer 22 Aoû - 20:47

Ouais,d'après mes souvenirs il était pas mal du tout!Plutot classique mais vraiment bien fait par rapport à certains autres films du genre.tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gam
Admin


Nombre de messages : 981
Age : 47
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Wolf Creek   Mer 12 Sep - 2:23

Excepté 2 ou 3 trucs gros comme un camion, ça se laisse voir sans déplaisir. C'est pas très sain, un peu tordu et voir même insupportable par moment.

Un bon moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinetotale.superforum.fr
Spy Low
Modérateur


Nombre de messages : 1141
Age : 31
Localisation : Tout près...
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Wolf Creek   Jeu 28 Fév - 18:23

Le début qui présente les trois amis est tellement bien fait, que les trois personnages deviennent vraiment très sympathique! Pas comme dans Hostel ou c'était assez mal amené et ou les deux d'jeuns pensais qu'a se droguer et baiser...
En s'attachant aux persos leurs calvaire n'en devient que plus éprouvant !
L'idée d'avoir séparé chaque personnages, de n'avoir aucune idée d'où sont les autres, sont-il mort? sont il vivant?? C'est une excellente idée, on se retrouve déjà à se demander avec la première victimes qui se réveille où sont les autres...

Le méchant, bon paysan bien sympathique, qui fait des blague qui rend service renforce le côté cruel, c'est limite si pendant le film, alors qu'on sait pertinemment qu'il va se les faire, on le trouve pas sympathique !!

Ce film est un très grand moment de stress, sortis d'Australie, comme le dit Sangore, les Australiens on leur massacre à la tronçonneuse, le désert parait poisseux !! Bien joué !
J'attend de voir Rogue le film de Crocodile de Greg McLean avec la jolie Radha Mitchell et le neveu de Sylvie, Michael Vartan, vu ce qu'il à fait du survival, que va t-il nous faire du film de crocodile... Personnellement je n'ai jamais vu un bon film de crocodile... à surveiller d'hyper près !

_________________

"On the bed, on the floor. On a towel by the door. In the tub, in the car. Up against the mini-bar"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Wolf Creek   Jeu 28 Fév - 21:45

Spy Low a écrit:
Le début qui présente les trois amis est tellement bien fait, que les trois personnages deviennent vraiment très sympathique!
Je trouve que le début est le point faible du film.

Citation :
J'attend de voir Rogue le film de Crocodile de Greg McLean avec la jolie Radha Mitchell et le neveu de Sylvie, Michael Vartan, vu ce qu'il à fait du survival, que va t-il nous faire du film de crocodile... Personnellement je n'ai jamais vu un bon film de crocodile... à surveiller d'hyper près !
Bof je crois que ça sera une déception ce film de croco. M'inspire pas trop.

_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spy Low
Modérateur


Nombre de messages : 1141
Age : 31
Localisation : Tout près...
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Wolf Creek   Jeu 28 Fév - 22:21

Sangore a écrit:
Je trouve que le début est le point faible du film.
Je sais pas, si on ne nous présentais pas les personnages comme ils nous sont présenté on les trouverais peut être moins sympathique... Et franchement on pense que la blonde est la plus solide, celle qui prend les devant etc !
Je t'accorde que le coup du "On voit le camion dans ma video" c'est un peu bidon !
Mais l'introduction des personnages est très réussis, du moins ils font très réalistes. Tout comme leurs réactions face au tueur d'ailleurs !

Citation :
Bof je crois que ça sera une déception ce film de croco. M'inspire pas trop.
Je sais pas ( bounce ) Un film de croco bien fait j'en ai jamais, c'est plus de la curiosité !!

_________________

"On the bed, on the floor. On a towel by the door. In the tub, in the car. Up against the mini-bar"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wolf Creek   Aujourd'hui à 17:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Wolf Creek
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wolf Creek - Version Longue non-censurée Z2
» Wolf Creek (2005, Greg Mclean)
» Wolf Creek : Faut qu'on m'explique !
» Wolf Creek 2
» Wolf creek (Mini-série)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: Horror, SciFi & Fantasy :: Horreur & Fantastique-
Sauter vers: