AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Nuit de la grande chaleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sangore
Admin
avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: La Nuit de la grande chaleur   Lun 22 Oct - 20:39

La Nuit de la grande chaleur



Réalisateur : Terence Fisher
Avec : Christopher Lee, Peter Cushing
Pays : G-B
Année : 1967

Synopsis :
Au large de l'Angleterre et en plein hiver, l'île de Fara croule sous la chaleur. Un scientifique soupçonne les extra-terrestres de ce changement de température...

Mon avis :
Non, La Nuit de la grande chaleur n'est pas un film de cul, il s'agit de science-fiction ! L'argument de science-fiction subit cependant un traitement très proche du fantastique : des phénomènes bizarres ont lieu (température de 30 à 40 degrés au coeur de l'hiver, puis des morts suspectes...), la menace innommable, insaisissable, plane, et engendre angoisse, peur, ... Il faudra attendre relativement longtemps avant d'avoir l'explication et surtout la confirmation de l'hypothèse avancée. Pendant la majeure partie du métrage, Fisher joue à fond la carte de la suggestion : on ne voit pas les fameux êtres qui sèment la mort. Et je dois dire que c'est très intelligent de sa part, car cela rend cette histoire intrigante, mystérieuse. Il fait inexplicablement torride, on entend des bruits bizarres, on voit la luminosité changer, mais c'est tout. C'est seulement lors du final que l'on verra à quoi ressemblent les assaillants. Et encore ...

Ce film est passé sur Arte dans le cycle "ciné trash", mais une fois encore on s'interroge sur les critères de sélection d'Arte ... En clair, ce n'est pas un film trash. Et même si on se fie au slogan d'Arte ("faites le plein d'hémoglobine et d'érotisme kitsch"), le compte n'y est pas : ici, pas de sang et seulement un érotisme à l'état latent (le clou du spectacle sera une femme en maillot de bain et un beau décolletté). Même pour l'époque, on a affaire à un film bien sage.

Si La Nuit de la grande chaleur regroupe des grands noms du cinéma d'épouvante d'alors, on n'a pas du tout affaire à un fleuron du film de genre 60's. Il n'a rien d'exceptionnel, on peut juste le qualifier de plutôt sympathique.

Je voudrais juste pointer du doigt quelques idées du scénario que j'ai trouvées assez puissantes - attention dans ce qui suit j'en dévoile peut-être trop, vous voilà prévenus : les extraterrestres se déplacent par les ondes et recherchent toutes les sources dénergie (lampes, batteries,...). Un des personnages dit, en substance : "Si ces êtres trouvent la Terre à leur goût, avec toutes les ondes qui couvrent la Terre, imaginez le danger que nous courrons..." Nous sommes alors dans les années soixante. Imaginez ce que ça donnerait maintenant, en 2007, avec toutes ces ondes des gsm, ... D'un autre côté, l'un des thèmes principaux de ce film est le réchauffement inhabituel du climat. Dans ce sens, pour une fois, faire un remake de ce film qui se passerait de nos jours serait pertinent. Il y a là en tout cas des ingrédients pour faire un film puissant.



_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Nuit de la grande chaleur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Freddy - Chapitre 1 : Les Griffes de la Nuit
» Reflet de nuit - Grande roue (Edit + version RAW)
» [Adamek, André-Marcel] La Grande Nuit
» [Belinda Bornsmith] Dans la chaleur de la nuit, tome 1
» Quelle est votre plus grande peur ou votre plus grande phobie?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: Horror, SciFi & Fantasy :: Science-fiction-
Sauter vers: