AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Hurlements : la re-naissance (The Howling 5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Hurlements : la re-naissance (The Howling 5)   Jeu 29 Nov - 18:12

Hurlements : la re-naissance (The Howling 5)



Réalisateur : Neal Sundström
Avec : Philip Davis, Victoria Catlin, Elizabeth Shé, Ben Cole, William Shockley, Mark Sivertsten, Stephanie Faulkner, Mary Stavin
Pays : Angleterre
Année : 1989

Synopsis :
Neuf personnes qui ne se connaissent pas sont réunies, pour de mystérieuses raisons, dans un château inhabité depuis près de 500 ans. leur hôte est un aristocrate, à la fois charmant et inquiétant, qui les eassemblées là dans un étrange but : découvrir lequel d'entre eux est un loup-garou. D'abord incrédules, mais bloqués au château par une tempête de neige, ils vont apprendre à leur dépens qu'il y a bien parmi eux un monstre terrifiant...

Mon avis :
Je n'ai pas vu les autres Hurlements (juste une ou deux scènes du premier), mais je devine aisément que ce cinquième opus n'entretient pas de véritable rapport avec le film de Joe Dante, à part le fait qu'il s'agisse d'une histoire de loup-garou. Le titre "Les Dix Petits Loups" aurait mieux convenu à ce film, vu le procédé très Agatha Christie du scénario...

Ce cinquième Hurlements est un petit film d'horreur mineur, qui commence de manière assez catastrophique et qui, heureusement, s'améliore en chemin. Bien que je connaissais sa mauvaise réputation, je n'ai pas hésité à acheté le DVD, car celui-ci est disponible à 1,49 €, ce qui est un prix très honnête. Le début (après la scène d'intro) est donc insipide. Les invités font connaissance, puis sont transportés en car jusqu'au château, où ils font un peu plus connaissance. ça fait bla bla bla pendant tout un temps, et les acteurs n'étant pas brillants, ce n'est pas une partie de plaisir pour le spectateur. C'est à partir du moment où les protagonistes vont dans les souterrains labyrinthiques du château que le film parvient à être plus captivant. On entre un peu dans le jeu en se demandant, avec les personnages, quelle peut bien être l'identité du monstre. Est-ce le comte ? Est-ce l'actrice ? Est-ce le photographe ? ...

Les gros défauts sont, premièrement, que de grosses ficelles scénaristiques sont employées, de manière peu subtile de surcroît, et l'on devine les grandes lignes du scénar' après environ 10 minutes de film seulement ! Deuxièmement, la musique/bande sonore. Très maladroit tout ça. Y'a carrément une scène qui se voulait dramatique/horrifique où je n'ai pas pu me retenir de pouffer de rire tellement que l'utilisation de la musique était d'une maladresse consternante. C'est vraiment l'aspect qui m'a semble le plus naze, le côté musical. J'ajouterai enfin que les amateurs de loup-garou seront déçus, car on ne voit pour ainsi dire quasiment pas le fameux werewolf. On ne l'entr'aperçoit que furtivement le temps de quelques plans.

Vous voilà prévenus. Mais pour +/- 1 euro, ça vaut quand même la peine... Wink

_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gam
Admin


Nombre de messages : 981
Age : 47
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Hurlements : la re-naissance (The Howling 5)   Jeu 29 Nov - 23:58

Certains trouvent que The Howling (le premier donc) est un chef-d'oeuvre. Pour être honnête, je le trouve nul à chier, mou du genou, et avec un final qui fait plus hurler de rire que de peur.

Vraiment indigne de Joe Dante et mille pieds sous terre par rapport à celui de son vieux pote John Landis (An american werewolf in london), qui lui place la barre très haut dans l'humour noir, les effets spéciaux et même la trame scénaristique que je trouve bien amenée.

_________________
See my FotoBook at
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinetotale.superforum.fr
mefamo
Monteur


Nombre de messages : 229
Age : 39
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Hurlements : la re-naissance (The Howling 5)   Ven 30 Nov - 0:34

Hurlement nul à chier, c'est que tu n'as pas du voir Howling II ou le loup-garou de Paris Very Happy Je ne l'ai plus vu depuis longtemps, mais je garde en mémoire le modèle même de la série B parfaite et très maîtrisée, avec un final somme toute assez cruel et rempli d'un sombre ironie. Le loup-garou de Londres le surpasse à mon goût surtout par sa formidable scène de transformation, LA métamorphose ultime et jamais égalée depuis, un tel tour de force que le dernier acte du film en sort plutôt pâlit. Enfin, je trouve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mefamo.be
Gam
Admin


Nombre de messages : 981
Age : 47
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Hurlements : la re-naissance (The Howling 5)   Ven 30 Nov - 0:52

Disons que je situe mes propos par rapport à son statut de film culte, qui pour moi est usurpé. Oui c'est une séri B honnête pour l'époque, mais mon dieu que la fin est ridicule.

Oui oui, ne t'inquiête pas j'ai vu ses suites et celui de d'Antony Waller qui a complètement flingué sa carrière. Tout le monde espérait beaucoup après un "Mute Witness" tétanisant qui me donna l'eau à la bouche.

Yep je te l'accorde, la fin de "An american werewolf in london" parait molle, mais reste pathétique. Vu qu'il fini abattu "comme un chien errant" dans une impasse. En tout cas, c'est comme ça que je l'ai perçu.

Je trouve cette transformation inégalé à ce jour, pas que pour ses fx, mais je trouve que la mise en scène est d'une efficacité redoutable.

En tout cas, j'avais ressenti la douleur du personnage. Cette scène est tellement forte, qu'on ressent de la peine, de la souffrance pour un être qui n'a rien demandé et n'a pas choisi cette voie. On y perçoit aussi, une fin tragique inéluctable pour le personnage.

_________________
See my FotoBook at
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinetotale.superforum.fr
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Hurlements : la re-naissance (The Howling 5)   Ven 30 Nov - 2:10

Donc : Howling 1 : honnête, le 2 : nul à chier. Et les autres, vous les avez vus ? Le 5 n'est pas le pire de la saga ?

_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mefamo
Monteur


Nombre de messages : 229
Age : 39
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Hurlements : la re-naissance (The Howling 5)   Ven 30 Nov - 10:09

Citation :
Oui oui, ne t'inquiête pas j'ai vu ses suites et celui de d'Antony Waller qui a complètement flingué sa carrière. Tout le monde espérait beaucoup après un "Mute Witness" tétanisant qui me donna l'eau à la bouche.

C'est plutôt que tu aies vu les suites qui m'inquiéterait (les yeux, ça va ?) Very Happy Témoin muet impressionne surtout dans sa première partie (la chasse dans l'immeuble). La suite est par contre très banale, je trouve... Mais rien qui ne fasse redouter un échec aussi flagrant que "des Pixelo-lupus dans Paris"

Citation :
Yep je te l'accorde, la fin de "An american werewolf in london" parait molle, mais reste pathétique. Vu qu'il fini abattu "comme un chien errant" dans une impasse. En tout cas, c'est comme ça que je l'ai perçu.

Ce n'est pas que je trouve ça mou, c'est surtout que la métamorphose est si forte qu'elle éclipse la dernière partie du film. Dur de rester à la hauteur. Mais c'est clair qu'on ressent toujours énormément de sympathie pour le personnage de David Naughton.

Citation :
Je trouve cette transformation inégalé à ce jour, pas que pour ses fx, mais je trouve que la mise en scène est d'une efficacité redoutable.

Tu m'ôtes les mots de la bouche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mefamo.be
Gam
Admin


Nombre de messages : 981
Age : 47
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Hurlements : la re-naissance (The Howling 5)   Ven 30 Nov - 13:22

mefamo a écrit:

C'est plutôt que tu aies vu les suites qui m'inquiéterait (les yeux, ça va ?) Very Happy Témoin muet impressionne surtout dans sa première partie (la chasse dans l'immeuble). La suite est par contre très banale, je trouve... Mais rien qui ne fasse redouter un échec aussi flagrant que "des Pixelo-lupus dans Paris"

J'assume tous les nanars que j'ai vu, na tongue
Note The guilty, l'a bien enfoncé encore plus bas et plus loin.
A mon avis, il ne fait plus que des Telefilms hi hi hi

Yep, la première partie est excellente. Puis baudruge, plus grand chose.
Rhaaa vi les lycans en 3D torchés sur un Amiga rabbit

_________________
See my FotoBook at
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinetotale.superforum.fr
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Hurlements : la re-naissance (The Howling 5)   Ven 30 Nov - 14:20

Mon souvenir du Loup-garou de Paris n'est pas aussi catastrophique que ça... Mais ça date de quand j'étais ado (genre 15 ans, un truc comme ça)...Faut voir ce que ça donnerait maintenant. En tout cas, c'est clair que comparé à celui de Londres, y'a pas photo!

_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hurlements : la re-naissance (The Howling 5)   Aujourd'hui à 20:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Hurlements : la re-naissance (The Howling 5)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Howling (1981, Joe Dante)
» Howling III: The Marsupials
» [Hurlelune] donne supplément pour jdr Hurlements
» Bleach 362 - Howling Wolves
» Mogwai - The Hawk is Howling

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: Horror, SciFi & Fantasy :: Horreur & Fantastique-
Sauter vers: