AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 John Rambo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Spy Low
Modérateur


Nombre de messages : 1141
Age : 31
Localisation : Tout près...
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: John Rambo   Jeu 14 Fév - 0:07



John Rambo
De: Sylvester Stallone
Avec: Sylvester Stallone, Julie Benz, Paul Schulze, Matthew Marsden, Graham McTavish, Ken Howard, Rey Gallegos, Tim Kang, Jake Labotz
Année: 2008

Synopsis:
John Rambo s'est retiré dans le nord de la Thaïlande, où il mène une existence simple dans les montagnes et se tient à l'écart de la guerre civile qui fait rage non loin de là, sur la frontière entre la Thaïlande et le Myanmar. Il pêche et capture des serpents venimeux pour les vendre.
La violence du monde le rattrape lorsqu'un groupe de volontaires humanitaires mené par Sarah et Michael Bennett vient le trouver pour qu'il les guide jusqu'à un camp de réfugiés auquel ils veulent apporter une aide médicale et de la nourriture. Rambo finit par accepter et leur fait remonter la rivière, vers l'autre côté de la frontière.
Deux semaines plus tard, le pasteur Arthur Marsh lui apprend que les volontaires ne sont pas revenus et que les ambassades refusent de l'aider à les retrouver. Rambo sait mieux que personne ce qu'il faut faire dans ce genre de situation...

_________________

"On the bed, on the floor. On a towel by the door. In the tub, in the car. Up against the mini-bar"


Dernière édition par Spy Low le Jeu 24 Avr - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spy Low
Modérateur


Nombre de messages : 1141
Age : 31
Localisation : Tout près...
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: John Rambo   Jeu 14 Fév - 16:00

Il y'a un an, Sylvester Stallone, grande gloire du film d'action des années 80, rôle partagé avec Arnold Schwarzenegger son ennemis d'alors, sortait à la surprise de tout le monde le sixiéme épisode des aventures du héro de Philadelphie, Rocky Balboa. Un film excellent, traité avec justesse, un véritable retour aux sources de la saga (qui s'était égaré depuis le n°3 en 1983 déjà...)
Fort de ce succès Sly (oui je suis fan j'ai le droit de dire Sly !) sort un an plus tard le quatriéme volet d'un saga ayant elle aussi fait sa légende, Rambo !

Tout comme pour Rocky Balboa, Sylvester Stallone veux un retour aux sources pour son autre personnage fétiche. C'est donc chose faite, on découvre un John Rambo tel qu'il était dans le premier film, un être tourmenté et asocial, vivant désormais en Thaïland. Certes la saga Rambo à vite sombré dans le ridicule, Rambo n'étant plus qu'une machine de muscles allant casser du Russe au nom de la toute puissant Américaine (le 2 date de 1985 et le 3 de 1987, donc plus où moins encore en pleine guerre froide), Rambo devient le chantre de l'Amérique de l'ère Reagan. Le 2 et le 3 tiennent plus du nanars haute gamme que du chef d'œuvre sur les traumatisme du Viêtnam comme l'était le premier.

Ce film ne s'affiche pas vraiment dans la continuité des autres, bien qu'un magnifique flash back nous rappel qu'il s'agit bien de Rambo! Pendant près de 1h20, le film est un déluge de barbarie, des attaques de l'armée Birmane d'une rare violence atteinte au cinéma, et d'un réalisme à couper le souffle. Des scène de guerre, véritable boucherie, que je n'avais pas vu au cinéma depuis Il faut sauver le soldat Ryan et son débarquement jamais égalé. Sylvester Stallone veux montrer la véritable nature de la guerre, ce n'est pas drôle, c'est de la souffrance, du sang, des tripe, de la chair calciné, des cris, de l'horreur... Et il y parvient avec une justesse extraordinaire, sans verser dans le pompeux "LA GUERRE C'EST MAL".

John Rambo aime la guerre, il est à son aise dans cette univers de destruction et d'horreur, il sait tuer et il sait le faire parfaitement, comme cette admirable scène finale ou debout face à son "oeuvre" il reste stoïque en regardant un champs de bataille jonché de cadavres (du moins ce qu'il en reste).
Puis c'est la conclusion du film avec un plan final qui boucle 26 ans de Rambo... Une belle réussite, magnifique dans l'horreur, un film pareil peu de personne aurait pu le faire, surtout à notre époque, Bravo!

Sly (oui je sais!) parle même de faire un cinquième volet des aventures de Rambo, tout n'est pas dit sur le personnage. Il parle d'un film d'un autre genre, où Rambo serait confronté à autre chose que la guerre, il veux réaliser un film plus "artistique". Un parti pris qui peux être très intéressant, vivement la suite et Stallone n'est pas mort !!!

_________________

"On the bed, on the floor. On a towel by the door. In the tub, in the car. Up against the mini-bar"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: John Rambo   Lun 3 Mar - 2:34

MONSTRUEUX !!!

Ho punaise la claque !!
John Rambo est un film viscéral, jouissif, totalement grisant. Le meilleur film d'action que j'ai vu depuis très longtemps. Il nous montre une violence extrême, presque insoutenable, ralliant ainsi deux publics : à la fois celui, bien sûr, des bons vieux actioners et celui assoifé d'horreur graphique. C'est un peu comme si Ruggero Deodato, période Cannibal Holocaust, nous montrait sa vision de Rambo.

Anecdote : dans la salle de ciné où j'étais, il y avait une maman accompagné d'une petite fille et d'un garçon d'approximativement 6 ou 7 ans. Si ces gosses-là ne sont pas traumatisés ... Shocked

Le cadre politique est bien trouvé (la Birmanie et sa junte militaire) et John Rambo peut aussi se lire comme une dénonciation de la barbarie qui sévit là-bas, mais disons qu'il ne faut pas non plus disserter des heures là-dessus, car c'est avant tout un spectacle d'action que Stallone nous offre. Il y a trois grands moments : le carnage du petit village par les militaires birmans, l'infiltration du camp par Rambo et quelques mercenaires et la confrontation finale. Le scénario est très simple, linéaire, les enjeux sont très clairement définis, la caractérisation des personnages ne s'embarasse pas de subtilité. On sait dès le début à quoi s'attendre. Pas de surprise. Tout le plaisir réside dans le spectacle d'action extrême qui s'offre à nos yeux. Stallone/Rambo a pris un coup de vieux depuis le numéro 3 et donc il n'enlève plus son t-shirt pour nous faire admirer sa musculature comme il le faisait à outrance dans le 3, mais rassurez-vous, ses réflexes sont restés intacts. Son jeu facial est encore moins varié qu'avant (il n'a qu'une seule et unique expression pendant tout le film), mais il lui suffit d'être Rambo ; il l'est et ça suffit.

Juste une chose : le film est un tantinet trop court ; la fin arrive trop rapidement (oui, je sais, je suis redondant ^^), on aurait souhaité qu'il y ait un petit rebondissement avant que l'action ne se termine, une petite difficulté imprévue, enfin, quelque chose.

Enfin, avec le plan final, Stallone boucle la boucle. Et donc on est tiraillé : d'un côté, la saga Rambo est bouclée de manière brillante, donc ce serait bien d'en rester là, mais en même temps, on ne peut s'empêcher d'imaginer un Rambo 5 dans ce décors final (et, comme le disait Spy Low, il paraît que Stallone a une idée derrière la tête pour une suite supplémentaire ...)




_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gam
Admin


Nombre de messages : 981
Age : 47
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: John Rambo   Lun 3 Mar - 3:40

Je crois que Satallone projete de faire encore une ou deux suite

_________________
See my FotoBook at
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinetotale.superforum.fr
Spy Low
Modérateur


Nombre de messages : 1141
Age : 31
Localisation : Tout près...
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: John Rambo   Lun 3 Mar - 12:49

Ouai, il a évoqué que si le film marchait il ferait sans doute un 5. Mais rien à voir avec les Rambo, ce ne serait pas un film de guerre, mais un film sur le personnage qui reviens aux USA. Il parle de faire un film plus "artistique" même au risque de se planter, mais ce ne sera pas un film d'action. Et vu les résultat du film, qui ne fait pas un bide, ni une énorme réussite (il est interdit au moins de 17 ans aux usa et censuré dans pas mal de pays) il devrait avoir carte blanche pour un 5.

_________________

"On the bed, on the floor. On a towel by the door. In the tub, in the car. Up against the mini-bar"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: John Rambo   Aujourd'hui à 22:41

Revenir en haut Aller en bas
 
John Rambo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» John Rambo
» JOHN RAMBO " making of "
» John Rambo
» [2007] John Rambo
» John Rambo - 2008 - Sylvester Stallone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: To day & Classic :: Action & Aventure-
Sauter vers: