AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Frontière(s)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Frontière(s)   Mer 16 Avr - 23:50

JOUR 10

FRONTIERE(S)



France, 2006
Réalisateur : Xavier Gens
Avec : Karina Testa, Samuel Le Bihan, Estelle Lefebure

Synopsis :
Alors que l'extrême droite est sur le point d'arriver au pouvoir, de jeunes banlieusards commettent un braquage. Poursuivis par des flics hargneux, les membres de la bande dépassent la "frontière" de leur propre violence. Ils s'enfuient en voiture et débarquent dans une auberge perdue en pleine forêt, à la limite de la "frontière" luxembourgeoise.
Les tenanciers de cet étrange établissement, accueillants dans un premier temps, vont peu à peu montrer leurs vrais visages : celui de la folie et de la mort ! Crochets de boucher purificateurs, porcs agressifs, coups de flingue mal placés, armes blanches aiguisées à l'extrême, cannibalisme déjanté, néo-nazi sur le retour : les potes vont devoir affronter la douleur absolue et dépasser la "frontière" de l'horreur la plus extrême. Tout ça dans un seul et unique but : survivre. Ou mourir vite !


Critique :
Frontière(s) est une sacrée claque !

Le début, avec ces jeunes banlieusards ayant commis un "casse" qui essayent d'échapper aux flics, fait craindre un Sheitan-bis (Sheitan m'a fortement irrité), ce film où l'on doit se farcir des "héros" au comportement plus qu'agaçant, mais, peu à peu, Frontière(s) s'oriente vers une violence et un gore tellement crade que nos doutes s'envolent et ne subsistent plus que le plaisir de voir un film-monstre !

Le problème, lorsque l'on prend des délinquants comme personnages principaux, c'est qu'on aura forcément moins de sympathie pour eux que si ç'avait été des personnes parfaitement innocentes. C'est d'autant plus horrible de voir quelqu'un d'innocent être torturé et massacré, donc dans un film d'horreur, ça fonctionne d'autant plus si c'est un personnage innocent, honnête, sympathique, qui est mis face à un bourreau. Mais passons.
Spoiler:
 
Et c'est ce dernier acte qui est le plus jouissif.

Une partie du film est une variation de Massacre à la tronçonneuse : des jeunes tombent sur une famille de malades, au beau milieu de nulle part ; on retrouve même le gars en costume de flic, le gars qui patrouille en voiture et sur qui un des personnages va tomber, croyant avoir affaire à du secours ...). L'originalité étant le contexte français avec la montée de l'extrême droite, l'idéologie néo-nazie de la famille de fous ... Quand les protagonistes sont enfermés dans les porcheries, on vit vraiment une descente dans les enfers du craspec : scène où l'héroïne doit plonger entièrement dans le purin des porcs pour essayer de se sauver (on dit chapeau à l'actrice, qui n'a pas eu facile !), scène avec une chambre à vapeur qui peut renvoyer aux chambres à gaz nazies ... C'est la folie ! Frontière(s) mérite bien son étiquette de "Massacre à la tronçonneuse" français !

LE choc horrifique français de l'année (et même bien plus que "de l'année" !) avec À l'intérieur (il est peut-être même mieux maîtrisé qu'À l'intérieur).

Trailer :



_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Frontière(s)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche lieu de stationnement proche frontière espagnole
» La frontière Sénégambienne
» Elevages sans frontière
» Frontière Chinoise- 7 Women - 1966 - John Ford
» La dernière frontière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: Horror, SciFi & Fantasy :: Horreur & Fantastique-
Sauter vers: