AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Elle s'appelait Scorpion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Elle s'appelait Scorpion   Sam 21 Juin - 18:29

Elle s'appelait Scorpion (Female Convict Scorpion Jailhouse 41)



Réalisateur : Shunya Ito
Avec : Meiko Kaji, Fumio Watanabe
Pays : Japon
Année : 1972

Mon avis :
Un peu moins bien que ce que je pensais, mais c'est tout de même un bon film d'exploitation qui sort de l'ordinaire. Deuxième film de la saga consacrée à Scorpion, Elle s'appelait Scorpion commence comme un WIP (Women In Prison) avant de conter l'évasion du groupe de prisonnières dont fait partie l'héroïne et leur poursuite par les autorités carcérales et policières. Les hommes y sont présentés comme de véritables monstres, pervers et lâches (ils ne pensent qu'à violer, humilier, dominer les femmes), mais les femmes ne sont pas du tout idéalisées pour autant, car ces criminelles sont violentes, injustes et n'hésitent pas à trahir l'héroïne. Par son scénario, le film sort déjà du cadre du film d'exploitation attendu, mais en plus, l'exotisme est assuré par des intermèdes musicaux qui renvoient à certaines tradions japonaises et par une légère touche surnaturelle. Celle-ci amène quelques scènes suprenantes et très fortes, comme celle de la cascade de sang ou celle de la vieille femme qui meurt et disparaît, remplacée par des feuilles d'automne balayées par le vent. Nettement plus travaillé esthétiquement que la moyenne des films du genre, Elle s'appelait Scorpion brille aussi par son actrice principale, la belle Meiko Kaji, qui compose un personnage charismatique, farouche, déterminé, presque muet (elle a deux phrases à dire à tout casser sur l'ensemble du film), au regard enflammé, incarnant l'insoumission et la vengeance dans toute sa splendeur. Un seul regard lui suffit pour s'affirmer, s'imposer. Quentin Tarantino a rendu hommage à ce beau personnage dans Kill Bill.

Personnellement, ce qui m'a un peu dérangé dans ce film, ce sont certains des "intermèdes musicaux" avec leurs scènes un peu trop en rupture avec le reste. Et il y a quelques scènes que j'ai trouvées mal filmées (quelques ralentis cut pas top, notamment) ; cependant, d'autres moment sont au contraire bien filmés.

En tout cas, c'est un film à découvrir pour les amateurs de films d'exploitation ou de films asiatiques.








_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Elle s'appelait Scorpion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tatiana de Rosnay (elle s'appelait Sarah)
» [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah
» ELLE S'APPELAIT SARAH de Tatiana de Rosnay
» Elle s'appelait Sarah
» Elle s'appelait Sarah • Tatiana De Rosnay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: Asiamania :: FanAsia & AnimAsia-
Sauter vers: