AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rocky V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Spy Low
Modérateur


Nombre de messages : 1141
Age : 31
Localisation : Tout près...
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Rocky V   Ven 25 Juil - 17:50


Rocky V

De: John G. Avildsen
Avec aussi: Sylvester Stallone, Talia Shire, Burt Young, Sage Stallone, Burgess Meredith, Richard Gant, Tommy Morrison, Bob Giovane, Patrick Cronin, Jane Marla Robbins.
Ecrit par: Sylvester Stallone
Musique de: Bill Conti
Pays: USA
Année: 1990

Synopsis
Des séquelles physiques irréversibles amènent Rocky Balboa à prendre sa retraite. Ruiné, il devient l'entraîneur d'un champion en devenir, Tommy Gunn. Mais celui-ci ne va pas rester insensible à l'appât du gain et va quitter Rocky pour rejoindre les rangs d'un coach plus fortuné.

Avis
Pas grand chose à dire sur ce cinquième volet, le plus périssable... Stallone en manque de succès tente de renouer avec le début de Rocky, John G. Avildsen est de retour derrière la caméra, mais c'est à un spectacle plus affligeant qu'autre chose auquel nous assistons... Rocky ruiné retourne vivre dans une maison en plein Philadelphie, revêt les vêtement qu'il portait il y'à 15 ans, arpente de nouveau le quartier pauvre dans lequel il vivait... Et tombe sur un jeune boxeur qui veux se faire entrainer par lui... Le film raconte en gros la relation de Rocky avec son fils... Qu'il abandonne plus ou moins pour se consacrer à l'entrainement de Tommy Gunn, qui finalement va se retourner contre Rocky à la fin et ce dernier va retrouver son fils... Un drame mais bas de gamme...

Alors, Rocky ne se bat pas dans ce volet, il n'est que simple entraineur, il retourne à une petite vie casanière dans les bas fond de Philadelphie, rien de vraiment passionnant dans ce film, qui aurait pût être bien, mais il manque beaucoup de chose. Certainement le Rocky le plus faible, Peut-être que si Stallone l'avait réalisé cela aurait changé quelques chose, vu que le film est quelques chose de très personnel... Comme l'est Rocky Balboa en faite. Mais période difficile pour Sly, qui se ressent énormément dans ce film fade et insipide.

Heureusement 16 ans plus tard, Stallone clôture la série des Rocky de façon magistrale, une véritable retour aux source pour le personnage. D'ailleurs heureusement qu'il l'a fait parce que terminé sur une fausse note comme Rocky 5 étais dommage et les deux premier film méritais vraiment un final magistrale!
Je conseil quand même Rocky 5, histoire de pouvoir suivre les aventure des personnages de Rocky, même si cet épisode est peu crédible il reste un bon témoignage de la carrière de Stallone à l'aube des anées 90.

_________________

"On the bed, on the floor. On a towel by the door. In the tub, in the car. Up against the mini-bar"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rocky V
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peignoire et short Rocky
» [ROCKY] Meilleur alignement des meules à coup de Teflon
» Script Rocky BALBOA (Rocky 6)
» Rocky Balboa : Une légende s'écrit jusqu'au dernier round.
» Les "défauts" de Rocky

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: To day & Classic :: Drame & Love story-
Sauter vers: