AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Belle de jour (Luis Buñuel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Belle de jour (Luis Buñuel)   Sam 27 Sep - 0:46

Belle de jour



Réalisateur : Luis Buñuel
Avec : Catherine Deneuve, Michel Piccoli, Pierre Clémenti, Jean Sorel, Geneviève Page
Pays : France/Italie
Année : 1966
Genre : comédie dramatique

Synopsis :
Epouse d'un jeune interne des hôpitaux, Pierre, Séverine n'a jamais trouvé un véritable plaisir auprès de lui. Un des amis du ménage, play-boy amateur de call-girls, lui glisse un jour l'adresse d'une maison clandestine. Troublée, Séverine ne résiste pas à l'envie de s'y rendre et ne tarde pas à devenir la troisième pensionnaire de Mme Anaïs. Elle y est appelée Belle de jour car ses visites surviennent chaque après-midi de deux à cinq heures.

Mon avis :
C'est le premier film de ce réalisateur que je vois. Compte tenu de la réputation de Buñuel (l'un de principaux artistes ayant porté le surréalisme au cinéma), je m'attendais à un film plus étrange. Belle de jour est un film où les fantasmes prennent le pas sur la réalité. La jeune et riche héroïne laisse vagabonder ses pensées. Cela nous vaut des séquences étonnantes, explicitant bien les penchants masochistes de celle-ci. Au milieu de la routine de la vie quotidienne, Madame rêve que son mari la brutalise, la jette en pâture à de vils personnages, qu'on la couvre de boue ... Ces séquences-là sont estétiquement superbes et apportent une touche d'insolite au métrage (donc l'insolite est bien présent, mais je m'attendais à encore plus fantaisiste que ça). Quand Séverine, l'héroïne, apprend l'existence d'une maison close, elle va suivre ses pulsions et s'y rendre pour offrir ses charmes. La frontière entre réalité et imaginaire se fait de plus en plus floue. Qu'est-ce qui est pur fantasme, qu'est-ce qui est réel ? Buñuel traque les fantasmes, passe en revue différentes perversions sexuelles. Ce film possède une charge érotique certaine, tout en étant très pudique (d'après les critères de notre époque). Le jeu des acteurs manquent encore souvent de naturel, mais c'est l'époque qui veut ça. Catherine Deneuve ne manque pas de fraîcheur (pour moi qui suis habitué à la voir dans les films récents, ça fait un peu bizarre!).








_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Belle de jour (Luis Buñuel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Belle de jour
» Belle de jour
» [Kessel, Joseph] Belle de jour
» Belle de jour au petit matin
» belle de jour poeme de jcl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: To day & Classic :: Drame & Love story-
Sauter vers: