AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dead Girl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Dead Girl   Lun 4 Mai - 0:21

BIFFF 2009 : MERCREDI 15/04

Deadgirl



Réalisateurs : Marcel Sarmiento & Gadi Harel
Avec : Shiloh Fernandez, Noah Segan, Michael Bowen, ...
Pays : USA
Année : 2008


Mon avis :
Deux lycéens, Rickie et JT, décident un jour de sécher les cours et s’organisent une petite expédition dans un ancien hôpital psychiatrique désaffecté. Après quelques déambulations, ils font une découverte pour le moins surprenante : un corps dénudé de jeune femme est solidement attaché à une table recouverte de plastiques. Les fonctions vitales de la fille ne répondent pas … pourtant, celle-ci bouge … La vue de ce corps offert sans pudeur et totalement soumis va éveiller les bas instincts des deux jeunes. L’un va tenter de résister à ses pulsions, ému par le sort de cette pauvre fille, tandis que l’autre va se vautrer avec complaisance et sadisme dans l’abject.

Ce film est très surprenant : malgré cette base éminemment tordue, malsaine, glauque et perverse, le film fait montre d’une réelle sensibilité en s’intéressant davantage aux états d’âme, aux problèmes de conscience du protagoniste qui apparaît comme le plus humain des deux (Rickie). Celui-ci en pince pour une fille de son école du genre « trop bien pour lui » et l’on va voir comment sa frustration va le mener à faire certaines choses. Les deux garçons gardent leur macabre découverte secrète. JT, n’ayant aucune famille, décide de rester sur place afin d’assouvir à tout moment ses fantasmes pervers, tandis que Rickie, lui, essayera tout de même de garder une vie plus ou moins « normale », tout en ne pouvant s’empêcher de retourner fréquemment à l’asile abandonné. Le secret qui lie les deux garçons sera, à un moment, trahi, et, au final, plusieurs autres gars de leur école vont aussi se rendre à l’endroit sinistre. Viols et même « tournantes », bondage, sadisme, nécrophilie : le film n’élude pas le côté très déviant de la situation, mais traite son sujet avec assez d’intelligence. On peut dire que c'est un film de mort-vivant très atypique ! Une expérience surprenante et troublante.



Trailer :

_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dead Girl
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deadgirl (2008, Marcel Sarmiento & Gadi Harel)
» The dead girl - La ronde de nuit
» Girls Dead Monster
» McFarlane : The Walking Dead
» PomPom girl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: Horror, SciFi & Fantasy :: BIFFF : les éditions précédentes :: BIFFF 2009-
Sauter vers: