AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Let the right one in (Morse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Let the right one in (Morse)   Jeu 21 Mai - 20:08

BIFFF 2009 : LUNDI 20/04

Let the right one in (Morse)





Réalisateur : Tomas Alfredson
Avec : Kare Hedebrant, Lina Leandersson, Per Ragnar
Pays : Suède
Année : 2008

Synopsis :
Oskar est un adolescent fragile et marginal, totalement livré à lui-même et martyrisé par les garçons de sa classe. Pour tromper son ennui, il se réfugie au fond de la cour enneigée de son immeuble, et imagine des scènes de vengeance. Quand Eli s'installe avec son père sur le même pallier que lui, Oskar trouve enfin quelqu'un avec qui se lier d'amitié. Ne sortant que la nuit, et en t-shirt malgré le froid glacial, la jeune fille ne manque pas de l'intriguer... et son arrivée dans cette banlieue de Stockolm coïncide avec une série de morts sanglantes et de disparitions mystérieuses.

Mon avis :
Remportant un très grand succès dans les festivals du monde entier et ayant d'ailleurs remporté le Corbeau d'or cette année au BIFFF, Let the right one in, Morse en français, a généré une grande attente et a rameuté du monde au BIFFF.

Le film conte une belle histoire d’amour entre deux tout jeunes êtres marginaux. L’un est un garçon servant de « tête de turc » à quelques « camarades » de classes et rêvant de se venger de manière sanglante, sans oser franchir le pas, l’autre est un être qui a besoin de sang pour vivre et qui a l’apparence d’une jeune fille sans en être une … C’est leur marginalité respective qui va les rapprocher. Deux âmes perdues qui se trouvent … Tomas Alfredson évite toute mièvrerie et traite cette histoire avec tact.

Le rythme est posé. On a le temps de faire la connaissance des personnages dans leur quotidien et de s’y attacher. Le tout est ponctué de quelques passages sanglants, histoire de rappeler qu’on n’est pas face à une simple histoire d’amour, mais qu’on est devant un métrage parfois morbide et horrifique. Un univers glacial (l’hiver scandinave) et mélancolique pour une relation touchante entre deux « enfants ».

Je m’attendais à ce que le final soit encore plus fort, en fait je m’attendais à une fin belle et tragique, donc petite déception à ce niveau-là.

Quoi qu’il en soit, Tomas Alfredson fait preuve d’intelligence et de maturité avec ce beau film. Tout comme ses jeunes acteurs qu’il dirige très bien.







_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Let the right one in (Morse)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Morse de Tomas Alfredson
» le morse et la citrouille
» Morse
» [Souldoll] Morse
» Morse de Tomas Alfredson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: Horror, SciFi & Fantasy :: BIFFF : les éditions précédentes :: BIFFF 2009-
Sauter vers: