AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sanctuaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Sanctuaire   Mar 2 Juin - 19:49

Sanctuaire (La Chiesa/The Church/Demons 3)



Réalisateur : Michele Soavi
Avec : Hugh Quarshie, Tomas Arana, Feodor Chaliapin Jr., Barbara Cupisti, Antonella Vitale, Giovanni Lombardo Radice, Asia Argento, Roberto Caruso
Pays : Italie
Année : 1989

Synopsis :
L'action se passe dans une cathédrale gothique construite sur une fosse commune remplie d'hérétiques. Lors de sa restauration, une force maléfique pousse les gens piégés à l'intérieur aux pires atrocités.

Mon avis :
Le moins bon film de Michele Soavi. Il a pourtant un vrai bon potentiel, mais le film ne tient pas ses promesses.

Le début se passe au Moyen Âge. Une bande de chevaliers teutoniques débusquent un repère de sorcières et procèdent à une sainte petite hécatombe. Tous les corps de ces gens accusés de pactiser avec le Malin sont enfouis dans une fosse commune. L'image de la fosse fait immanquablement penser aux terribles fosses nazies. Sur le charnier, il est décidé de construire une grande cathédrale afin de purifier l'endroit. Un début que j'ai trouvé prometteur.

Grand saut dans le temps. Époque contemporaine. Un homme débarque dans LA cathédrale : c'est le nouveau bibliothécaire de l'église. Il fait la connaissance des quelques personnages bizarres qui hantent l'édifice : le vieux chanoine, le sacristain, sa fille (jouée par la toute jeune Asia Argento), ... mais aussi avec une spécialiste en restauration d'art, qui appraraît comme le personnage le plus normal du film, avec qui il entamera rapidement une relation amoureuse. Dans cette seconde partie du film, on s'attarde donc sur ce couple naissant et sur les découvertes insolites que fait notre bibliothécaire. Mais, étrangement, Soavi semble se désintéresser de ses personnages et les abandonne à leur sort pour d'autres, mais toujours sans conviction.

La "porte", située dans les sous-sol de la cathédrale, qui devait empêcher les puissances démoniaques d'envahir la Terre va être ouverte. Des personnages-clés vont être possédés par celle-ci et, du coup, le spectateur ne saura plus trop à qui s'identifier. Toute une classe accompagnée de son institutrice et d'autres personnages vont se retrouver enfermés dans la cathédrale, en proie aux démons ... C'est à partir de ce moment-là que le film s'enlise, alors qu'on s'attendait à un déchaînement dantesque mais maîtrisé. Le film de décolle pas. Frustrant ! Restent cependant quelques très belles fulgurances : un accouplement entre une entité démoniaque et une femme nue, un magma informe de corps humains etc.

De beaux restes, mais surtout des promesses non tenues de quelque chose qui aurait pû être énorme ...

_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sanctuaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: Horror, SciFi & Fantasy :: Horreur & Fantastique-
Sauter vers: