AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Barbarian Queen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Barbarian Queen   Mar 22 Sep - 20:27

Barbarian Queen





Réalisateur : Héctor Olivera
Avec : Lana Clarkson, Katt Shea, Frank Zagarino, Dawn Dunlap, Susana Traverso, Victor Bo, Armando Capo, Andrea Barbieri, Tony Middleton, Andrea Scriven, Matilde Mur, Lucy Tiller
Pays : USA/Argentine
Année : 1985


Mon avis :
Barbarian Queen est l'un de ces petits films d'heroic-fantasy des années 80, comme Thor le guerrier, Ator ou Les Barbarians, qui profitèrent du succès de Conan. Contrairement à ce qu'on pourait croire, ce n'est pas une production italienne, mais bien une coproduction argentino-américaine, comme Kaine le mercenaire, d'ailleurs.

Alors c'est très Bis. La générosité, pour ne pas dire la gratuité, avec laquelle les actrices sont déshabillées compense le manque de moyens. C'est bien porté sur la chose : viol, femmes topless, pseudo-tortures avec, encore une fois, exhibition de seins, plongée guillerette dans un bordel d'époque ... On retient l'attention des mâles spectateurs comme on peut !

L'histoire est simple. Dans un petit village, une fière barbare blonde est sur le point d'épouser un preux barbare. Mais une armée de méchants vient perturber leur projet et leur sérénité en mettant leur humble village à feu et à sang et en enlevant le futur mari pour en faire un gladiateur servant à divertir le tyran qui règne sur la ville et la région. Notre "barbarian queen" va alors partir en croisade pour délivrer le tombeau de Jér... heu pour délivrer son aimé, ce qui va l'amener dans la ville du tyran. Elle sera bien sûr aidée dans sa quête par quelques adjuvants, surtout des adjuvantes. Voilà, ça se résume à ça.

Le tout tend gentillement vers le nanar ; attention, pas le gros nanar de compèt', mais vous savez, il y a cette douce alchimie qui provient d'un mélange d'une certaine naïveté, de moyens limités et de talents eux aussi limités, avec la patine de l'âge, qui titille agréablement l'oeil du nanardeux. Personnellement, j'aime bien me plonger dans ce type d'univers barbares, donc je suis indulgent. Là où j'ai été un peu déçu avec ce film, c'est qu'il n'y a aucune trace de magie ni aucune précence d'animal imaginaire. Même si c'est clair qu'on n'est pas dans de la high-fantasy, il aurait quand même pu y avoir un sorcier, quelques sorts ou que sais-je ! Barbarian Queen se suit quand même plus facilement qu'un Thor le guerrier (je précise, car je me souviens d'une nuit "Forbidden Zone" où on a eu du mal à finir ce dernier!). Sans surprise, on notera que l'affiche est bien plus réussie que le film lui-même.














_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Barbarian Queen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Barbarian Fan Collection Heroic-Fantasy (MAJ 01/01/13)
» Queen Emeraldas
» montage flash mc queen
» Alexander Mc Queen s'est pendu
» Freddie, John, Roger et Brian====> Queen...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: To day & Classic :: Action & Aventure-
Sauter vers: