AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bandits, bandits (Terry Gilliam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Bandits, bandits (Terry Gilliam)   Mar 1 Déc - 22:11

Bandits, bandits (Time Bandits)





Réalisateur : Terry Gilliam
Avec : Craig Warnock, Sean Connery, John Cleese, David Warner, Shelley Duvall, Michael Palin, Ian Holm, Ralph Richardson, David Rappaport, Kenny Baker, Malcolm Dixon, Mike Edmonds, Jack Purvis, Tiny Ross, Peter Vaughan, ...
Pays : Royaume-Uni
Année : 1981

Résumé :
Kevin est un jeune garçon vivant dans un futur proche, avec des parents d'un matérialisme navrant. Bientôt il découvre avec effroi que son armoire est l'extrémité d'un tunnel spatio-temporel, lorsqu'une nuit un cavalier la traverse violemment. La nuit suivante il se retrouvera face à des nains en fuite. Ils viennent de dérober la Carte des Portes Temporelles à leur maître, l'Être Suprême, pour devenir les plus puissants pillards de l'Univers. Alors qu'ils repoussent un mur de la chambre à la recherche d'une issue temporelle, l'Être Suprême surgit, effrayant Kevin qui à la suite des nains franchit la Porte et se trouve transporté dans le passé.

Kevin se retrouve alors entraîné dans leurs aventures burlesques qui d'époque en époque les conduiront à affronter le Mal, convoitant la carte pour se libérer de la Forteresse des Ténèbres où l'Être Suprême le tient captif.


Mon avis :
Cette oeuvre méconnue de Terry Gilliam est un film d'aventure fantastique riche et varié. S'il ne fait pas partie du top du top de la filmo de cet auteur génial (on n'est quand même pas au niveau d'un Brazil), il est néanmoins très intéressant et contient bon nombre de bonnes choses.

Ce qui me séduit tout d'abord dans Bandits, bandits, comme dans toute l'oeuvre de Gilliam, c'est cette célébration de l'Imaginaire qui soutient toute l'oeuvre. Gilliam oppose au matérialisme étroit, plat et abrutissant des parents de Kevin l'imagination du jeune héros et son goût pour l'imagination (cf. ses lectures, par exemple). D'après la manière dont s'est présenté au début, on a l'impression que le chevalier, puis le reste, sort tout droit de l'imagination de l'enfant. Ce ne sera pas hasard si, plus tard dans le film, le Diable prendra l'apparence du présentateur du jeu télévisé abrutissant que regardent les parents de Kevin ... Dans ce film, Gilliam brasse un grand nombre de mythes et légendes de la culture occidentale, allant de la lutte du Bien et du Mal incarnés au Minotaure, en passant par Robin des Bois, Agamemnon, l'Ogre, etc.

J'aime l'exubérance dont fait preuve Terry Gilliam. Kevin et les 6 nains passent continuellement d'une époque à l'autre, dans le désordre : époque de Napoléon, Moyen-Age, Antiquité grecque, époque du Titanic et s'attarderont plus longuement au temps des légendes. De ce bouillonnement d'idées émergeront des images qui frappent l'imagination, comme par exemple le géant sortant des eaux avec le bateau de l'Ogre en guise de couvre-chef, les héros suspendus dans une cage au-dessus du vide dans l'antre du Mal ou encore le Mal agitant de son doigt la surface liquide de son espèce de chaudron, créant des remous dans l'océan où se trouvent les héros ...

De bonnes choses, donc. Dommage que le film cible un public en bas âge (bien que son propos soit justement de célébrer l'imagination exubérante des enfants et vise donc aussi les adultes en leur faisant comprendre de ne pas renier cela). Ah ! comme j'aurais voulu découvrir ce film lorsque j'étais enfant ! Il y a des films comme ça qui doivent impérativement être découverts à des âges précis pour pouvoir être pleinement et entièrement savourés ... J'ai grandi avec des films comme Dark Crystal, L'Histoire sans fin 2 ou encore Willow ; j'aurais voulu grandir avec ce film-là aussi !















_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bandits, bandits (Terry Gilliam)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» THE ZERO THEOREM - Terry Gilliam
» Tideland de Terry Giliam
» [Terry Pratchett ] Les annales du disque-monde Tome 6 : Trois soeurcières
» Brazil
» [Drame Fantastique] Tideland de Terry Gilliam (2006)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: Horror, SciFi & Fantasy :: Horreur & Fantastique-
Sauter vers: