AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Torso

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Torso   Mar 15 Déc - 21:47

Torso (I corpi presentano tracce di violenza carnale)







Réalisateur : Sergio Martino
Avec : Suzy Kendall, Tina Aumont, Luc Merenda, John Richardson, Roberto Bisacco, Angela Covello, Carla Brait, Luciano De Ambrosis, ...
Pays : Italie
Année : 1973

Synopsis :
De jolies étudiantes en vacances dans une luxueuse demeure sont la proie d'un détraqué sexuel dont la particularité principale est d'étrangler ses victimes au moyen d'un foulard rouge et noir.

Mon avis :
De nombreux éléments annoncent déjà le slasher (tueur au visage masqué + étudiants sur un campus universitaire + scènes-types comme le couple faisant l'amour dans une voiture garée dans un endroit isolé et qui va être la proie du tueur ...), mais le film possède cette touche italienne typique et des motifs (les gants noirs de l'assassin, par exemple) qui le rattachent bien au giallo. C'est un peu ce que le slasher aurait pu être s'il avait été plus sérieux, plus soigné, plus adulte, avec des personnages moins « cons », moins primaires, etc. (je parle en termes généraux, évidemment).

Torso propose un bon mélange entre érotisme, horreur et suspens. Martino ne rate pas une occasion pour filmer ses jeunes actrices dans leur plus simple appareil : scène d’amour dans la voiture, les amies qui bronzent entièrement nues dans le jardin de la villa, baignade en rivière, scène de saphisme … Un érotisme bien présent, bien fait et qui amène un plus au film. Les scènes sanglantes sont présentes de manières parcimonieuses ; certaines d’entre elles ont fait leur petit effet à l’époque, surtout celle du découpage de cadavres à la scie, toujours efficace. Quant au suspens, Martino se montre adroit, surtout à partir du moment où les diférentes filles se sont fait éliminer et où il ne reste plus que l’héroïne seule dans la villa : le réalisateur joue alors avec nos nerfs de manière sadique, prenant bien tout son temps pour prolonger son effet.

Le seul point négatif à relever, c’est un rythme un peu trop languissant à partir du moment où les filles s’installent dans la villa de vacances.

Esthétiquement, il y a de nombreuses choses qui m’ont particulièrement plu. En premier lieu, la mise en avant de la beauté architecturale de la petite ville sise aux pieds des montagnes et des beaux paysages naturels dans lesquels se déroule l’action. Des décors intéressants et bien filmés. Par ailleurs, je me suis régalé avec la scène où une jeune femme se perd dans les bois : arbres noyés dans la brume, silhouette fantomatique du tueur qui guette … Miam !








_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Torso
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Torso (Blu Ray et DVD all zone)
» (Fanzine) - Torso
» Torso (1973, Sergio Martino)
» Nightmare Puppeteer Torso
» Otherside Salamandra light tan (nuidité) p.13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: Horror, SciFi & Fantasy :: Horreur & Fantastique-
Sauter vers: