AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Family Portraits : une trilogie américaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sangore
Admin


Nombre de messages : 3341
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Family Portraits : une trilogie américaine   Dim 20 Déc - 20:43

Family Portraits : une trilogie américaine



Family Portraits : une trilogie américaine est une anthologie regroupant 3 métrages différents du réalisateur Doug Buck : Cutting Moments, Home et Prologue. Les 2 premiers sont des drames psychologiques gore, tandis que le dernier est un drame psychologique tout court. Le ton et le style de l'ensemble sont particuliers, originaux : c'est ceux des films dits d'auteur, avec des silences (des silences qui sont en général très éloquents), des lenteurs, mais avec des sujets pas faciles à traiter et des scènes trash/gore (sauf pour le troisième). Globalement, ces films parlent du mal-être des individus et des couples/familles, des failles psychologiques, des psychoses chez les êtres qui les amènent à des actes irréparables, des secrets inavouables, perversions qui vont, à un certain moment, éclater au grand jour.

Cutting Moments est le + court des 3. Le plus dense. C'est l'histoire d'une femme qui se rend compte que son couple est mort : son mari est devenu comme un autiste, il ne cause jamais et il ne s'intéresse plus du tout à elle, elle est comme transparente pour lui. Elle décide, dans une tentative désespérée, d'essayer de raviver sa flamme. Elle se fait "belle" (l'actrice n'est pas ce qu'on peut appeler "belle", mais bon...), s'habille de manière sexy et se plante ainsi devant son mari. Bide complet : c'est comme si elle n'était même pas présente dans la pièce. Elle retourne dans sa chambre et, désespérée, s'auto-mutile de manière hardcore ... Dans ce film, les silences sont étouffants, malsains. Les effets gore sont très réussis et réalistes ; ils ont été supervisés par Tom Savini himself ! Saisissants !

Home est proche de Cutting Moments, mais en + développé. C'est l'histoire d'un mec qui a vécu dans une famille malsaine, qui va mal vivre sa sexualité et qui, une fois devenu adulte et chef de famille, va, un beau jour, décider de repeindre les murs de sa maison en rouge, si vous voyez ce que je veux dire ... Cool

Prologue, lui, n'est pas du tout gore. Il traite d'un sujet difficile (une adolescente ayant été violée et amputée de ses membres revient dans la maison familiale pour régler certaines choses) avec beaucoup de tact et d'émotion. Le ton est juste, les acteurs, dont la jeune femme jouant l'héroïne handicapée, sont très bons.

Le rythme posé, les longs silences et le côté psychologique peuvent rebuter certains, mais si on fait l’effort de suivre cette expérience jusqu’au bout, l’expérience s’avère intéressante !










_________________
"J'aime entendre le son du gore le soir au fond des bois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Family Portraits : une trilogie américaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Offre TGV Family Spécial Noël
» Trilogie Tintin : Steven Spielberg et Peter Jackson
» La trilogie de la cavalerie de John Ford
» enduro family pont de salars
» David Eddings - Les dômes de feu - La Trilogie des Périls T1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinetotale :: To day & Classic :: Culte, inclassable & indépendant-
Sauter vers: